DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Pentagone dément avoir blessé le chef de l'État islamique en Irak


monde

Le Pentagone dément avoir blessé le chef de l'État islamique en Irak

Le chef du groupe État islamique n’a pas été blessé dans une frappe américaine. C’est ce qu’affirmait hier le Pentagone, qui vient contredire les rumeurs qui circulaient dernièrement dans certains médias, et pas des moindre.

Le très sérieux quotidien britannique The Guardian indiquait hier sur son site internet qu’Abou Bakr al-Baghdadi avait été sérieusement touché lors d’un raid de l’armée américaine, le 18 mars dernier.

Mais d’après le Pentagone, les opérations organisées ce jour-là en Irak ne visaient pas le chef de l‘État islamique.

Les États-Unis mènent depuis plusieurs mois des frappes aériennes contre les djihadistes en Irak et en Syrie.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ypres commémore les 100 ans de la première attaque au gaz