Le Pentagone dément avoir blessé le chef de l'État islamique en Irak

Le Pentagone dément avoir blessé le chef de l'État islamique en Irak
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le chef du groupe État islamique n’a pas été blessé dans une frappe américaine. C’est ce qu’affirmait hier le Pentagone, qui vient contredire les

PUBLICITÉ

Le chef du groupe État islamique n’a pas été blessé dans une frappe américaine. C’est ce qu’affirmait hier le Pentagone, qui vient contredire les rumeurs qui circulaient dernièrement dans certains médias, et pas des moindre.

Le très sérieux quotidien britannique The Guardian indiquait hier sur son site internet qu’Abou Bakr al-Baghdadi avait été sérieusement touché lors d’un raid de l’armée américaine, le 18 mars dernier.

Mais d’après le Pentagone, les opérations organisées ce jour-là en Irak ne visaient pas le chef de l‘État islamique.

Les États-Unis mènent depuis plusieurs mois des frappes aériennes contre les djihadistes en Irak et en Syrie.

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : l'auteur d'un hymne protestataire condamné à plus de trois ans de prison

Iran : les législatives cadenassées par les conservateurs

Iran : les gardiens de la révolution ont procédé à des tirs d'essai de missiles