DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Népal de nouveau endeuillé par un violent séisme


Népal

Le Népal de nouveau endeuillé par un violent séisme

La terre a de nouveau tremblé au Népal. Un séisme de magnitude 7,3 a secoué Katmandou à midi 50 heure locale pendant environ une minute, causant la panique dans la capitale, où les habitants ont couru se réfugier dans la rue. Il a été suivi par une douzaine de répliques. L’aéroport de Katmandou a été fermé. Il est trop tôt pour dresser un bilan humain. A ce stade, les autorités népalaises parlent de 36 morts au moins. Les dégâts matériels s’annoncent considérables. Le patrimoine historique népalais – des temples hindous millénaires – a de nouveau été affecté.

Selon “l’institut de veille géologique américain”:http://www.usgs.gov/, l‘épicentre des secousses était situé près du camp de base du mont Everest, à 83 km à l’est de Katmandou et à seulement 19 km de profondeur.

On sait que plusieurs bâtiments se sont effondrés, dans la ville de Chautara, proche de l‘épicentre. Plusieurs corps ont été retirés des décombres. Une agence de l’ONU parle de quatre morts au moins. Trois gros glissements de terrain sont aussi signalés dans cette région frontalière du Tibet. Le séisme et ses répliques ont été ressentis jusque dans le nord de l’Inde, où selon le Times of India 17 personnes au moins ont été tuées dans les Etats de Bihar et de l’Uttar Pradesh. Les secousses ont été ressenties jusque dans la capitale New Delhi, où les immeubles ont tremblé pendant plus d’une minute, selon des témoins.

Le Népal a déjà été dévasté par un tremblement de terre de magnitude 7,8 le 25 avril qui a fait plus de 8.000 morts, 17.800 blessés et des centaines de milliers de sans-abri.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

La navigatrice Catherine Chabaud sacrée Femme de l'Année à Monte-Carlo