DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La technologie sans fil appliquée aux voitures électriques

Vous lisez:

La technologie sans fil appliquée aux voitures électriques

Taille du texte Aa Aa

À Saragosse, en Espagne, des scientifiques ont mis au point des bornes de recharge pour voiture électrique d’un genre nouveau. Les bornes rechargent

À Saragosse, en Espagne, des scientifiques ont mis au point des bornes de recharge pour voiture électrique d’un genre nouveau.

Les bornes rechargent une voiture en une vingtaine de minutes et le système est “wireless”, il n’utilise aucun câble.

“Le système fonctionne avec des bobines qui sont dissimulées sous le sol de la borne de recharge” explique Lourdes Garcia, une ingénieure de Endesa. “C’est une technologie inductive. La bobine est alimentée par un réseau électrique. Lorsque le véhicule est placé correctement sur la borne, une connexion se crée entre la bobine et la voiture et la bobine transfert l‘énergie au véhicule. C’est un système facile à monter qui peut charger des voitures, des vans ou des bus électriques.”

Les scientifiques pensent que les technologies de recharge par induction électromagnétique sont plus fiables, plus résistantes au vandalisme et plus discrètes que les bornes classiques.

L’objectif est de prouver la faisabilité technique du projet.

“En ce qui concerne l‘électronique, nous en sommes à 99 % du développement et nous avons tout ce qu’il faut pour produire une borne de recharge sans fil” dit José Francisco Sanz Osorio, un ingénieur du Centre de Recherches pour les Ressources et la Consommation (Research Centre for Energy and Consumption). “Nous avons encore un peu de travail à faire sur les bobines : nous devons trouver des fabricants de bobines intéressés par ce produit. Mais ces bobines sont tellement innovantes qu’il est encore difficile de trouver ces fabricants.”

La borne de recharge a été mise au point par des scientifiques d’==un centre de recherche européen== qui expliquent avoir été confrontés à trois défis de natures différentes. “D’abord, au niveau de la communication” dit l’ingénieur en électronique Axel Barkow. “Comment fonctionne la connexion entre le système et la voiture. Ensuite, au niveau de la transmission d‘énergie : comment une voiture de 3,7 KW peut être chargée sur une borne de 50 KW. Et enfin, nous faisions face au problème du positionnement. Il s’agit de placer correctement la voiture, placer les bobines de la voiture et de la borne en face l’une de l’autre, c’est un point important pour l’efficacité de la charge.”

L’objectif est d’aider les automobilistes à utiliser au mieux le potentiel de cette technologie.

Les scientifiques ont créé un système pour aider les automobilistes à bien positionner leur véhicule sur les bobines de charge.

Et pour cela, ils ont dû prendre en compte les champs magnétiques, étudier l’optique et développé des algorithmes.

“Nous en sommes au point où nous pouvons dire qu’avec l’aide d’une caméra, et d’un système d’identification par radio (RFID), nous sommes en mesure de guider convenablement l’automobiliste sur la borne de recharge par induction” assure l’ingénieur en électronique FKA Jörg Küfen.

Les scientifiques expliquent qu’il reste maintenant à développer les capacités de connexion de la borne.

“Nous travaillons sur une fréquence alors que d’autres pays peuvent fonctionner sur d’autres fréquences” dit José Francisco Sanz Osorio. “Nous devons nous harmoniser… Être d’accord sur la taille des bobines et sur le rayon des champs électriques pour que le système soit complètement adaptable.”

“Pour les voitures, nous sommes très proches de la production en série” assure Axel Barkow. “Dans un ou deux ans on verra des voitures équipées d’une technologie comme celle-là.”

Pour les scientifiques, le prochain défi sera de développer un système de charge dynamique qui permettra de recharger la voiture alors qu’elle est en mouvement.