DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise de la dette grecque : Alexis Tsipras s'affiche en Russie et emporte un accord gazier

En pleine épreuve de force avec ses créanciers sur la renégociation de sa dette, la Grèce s’affiche au Forum économique international qui se tient à

Vous lisez:

Crise de la dette grecque : Alexis Tsipras s'affiche en Russie et emporte un accord gazier

Taille du texte Aa Aa

En pleine épreuve de force avec ses créanciers sur la renégociation de sa dette, la Grèce s’affiche au Forum économique international qui se tient à St Pétersbourg, ce qui se veut le Davos russe.

Point of view

Le nom du problème n'est pas la "Grèce", c'est "l'eurozone", et cela concerne sa structure.

Le Premier ministre Alexis Tsipras est venu annoncer un accord sur la construction d’un gazoduc russe de deux milliards d’euros sur le sol grec.

Un accord vu d’un mauvais oeil par Bruxelles qui a tout du camouflet.

Tsipras a d’ailleurs fait du Forum sa tribune pour dénoncer le problème structurel de la zone euro :

Soyons sérieux, ce que l’on appelle le problème grec n’est pas grec, il est européen. Le nom de ce problème n’est pas la “Grèce”, c’est “l’euro zone”, et cela concerne sa structure.”

C‘était la deuxième visite de Tsipras en moins de trois mois en Russie.

Symboliquement, Alexis Tsipras est aussi allé déposer des fleurs au pied de la statue d’un héros grec Ioannis Kapodistrias, qui fut chef de la diplomatie du tsar Alexandre 1er avant de devenir gouverneur de la Grèce indépendante (1816-1822), au début de la création de la Grèce contemporaine.