Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Réunion de crise de l'Eurogroupe non-concluante sur la Grèce

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Réunion de crise de l'Eurogroupe non-concluante sur la Grèce

<p>La réunion de crise des ministres des Finances de la zone euro sur la Grèce s’est terminée samedi soir, sans résultat. </p> <p>La plupart des ministres des finances se sont refusés à tout commentaire à l’issue de la réunion.</p> <p>Une seule journée n’a pas suffi à concilier les positions de ceux qui sont favorables à un accord avec la Grèce et ceux qui demandent des garanties supplémentaires.</p> <p>De nombreux pays disent ne pas avoir confiance en Alexis Tsipras</p> <p>“Nous avons discuté en profondeur des propositions grecques et la question de la crédibilité et de la confiance a été évoquée, et aussi bien sûr les questions financières, mais nous n’avons pas terminé nos discussions donc nous reprendrons à onze heures, c’est toujours très difficile, mais nous y travaillons, c’est tout ce que je peux dire”, a déclaré Jeroen Dijsselbloem, le président de l’Eurogroupe.</p> <p>En plus d’un prêt de 53,5 milliards d’euros sur les trois prochaines années, la Grèce aura aussi besoin d’une aide à court terme.</p> <p>Le ministre allemand des Finances estime que les propositions du gouvernement grec sont loin d‘être suffisantes pour l’octroi d’un troisième plan d’aide. Il souhaiterait une sortie temporaire de la zone euro.</p> <p>“La réunion de crise de l’Eurogroupe a duré neuf heures. Cette fois, c’est la Finlande qui est au front avec le ministre des Finances Alexander Stubb qui a remis en question l’idée d’un troisième plan d’aide à la Grèce. D’après les informations de la télévision finlandaise, le parti eurosceptique de la coalition a menacé de quitter le gouvernement si le feu vert était donné”, précise notre correspondante à Bruxelles Efthymia Koutsokosta.</p>