DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crise des migrants s'intensifie en Hongrie


Hongrie

La crise des migrants s'intensifie en Hongrie

La police est intervenue avec force aux abords de la gare Keleti de Budapest. Certaines personnes ont été blessées.

Bloquées, plus d’un millier d’entres elles ont entrepris de rejoindre l’Autriche à pied, distante de 175 kilomètres. Les autorités hongroises ont interdit tout départ de train vers l’Autriche ou l’Allemagne que la plupart des migrants rêvent d’atteindre. Un véritable exode.

“Je vais en Autriche”, lance cet homme marchant avec ses béquilles.

Dans cette foule, des hommes, des femmes, des enfants, des gens qui souffrent.

A Bicske à 40 km de Budapest, la situation est très confuse. Sur les quelques 500 migrants qui protestaient ce matin dans le train bloqué pour se rendre en Autriche et en Allemagne en bus, 200 à 300 se seraient enfuis en forçant les barrages selon l’agence italienne Ansa. L’agence espagnole EFE précise elle que 80 personnes auraient accepté de descendre du train pour se rendre dans le camp de réfugiés situé lui aussi à Bicske. Une personne a également trouvé la mort, d’origine pakistanaise.

Les migrants refusent de se rendre dans les camps de réfugiés mis en place par les autorités hongroises. Et ceux qui s’y trouvaient ont décidé de s‘évader comme ici à Röszke. 300 personnes se sont enfuies dans un contexte tendu comme on le voit sur ces images.

Le parlement hongrois a lui voté en urgence un durcissement de sa législation en matière d’immigration proposé par le Premier ministre populiste et ultra-conservateur Viktor Orban.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Incendie dans un foyer de réfugiés en Allemagne