Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Affrontements entre policiers hongrois et réfugiés à la frontière serbo-hongroise

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Affrontements entre policiers hongrois et réfugiés à la frontière serbo-hongroise

<p>La tension est montée d’un cran à la frontière serbo-hongroise. À Röszke les réfugiés massés du côté serbe de la clôture barbelée érigée par la Hongrie ont jeté des pierres et des bouteilles sur les policiers hongrois.</p> <p>Ces derniers, soutenus par des unités spéciales anti-terroristes équipées de véhicules blindés, ont riposté à coup de canon à eau et de gaz lacrymogènes. Les autorités hongroises annoncent 20 policiers blessés.</p> <p>Selon la police hongroise, un groupe de réfugiés serait, dans un premier temps, parvenu à “franchir le portail fermant la frontière”. Une information démentie pour l’heure par un fonctionnaire des Nations Unies présent sur les lieux.</p> <p>Les forces de l’ordre accusent aussi leurs adversaires d’avoir eu un comportement agressif.</p> <p>Environ 500 migrants se trouvaient sur les lieux en milieu d’après-midi, dont quelque 300 auraient participé aux échauffourées en criant “liberté, liberté”.</p> <p>Il s’agit du premier incident de ce type depuis que la Hongrie a verrouillé sa frontière avec la Serbie. Seuls quelques points de passages contrôlés étaient jusque-là théoriquement restés ouverts. Conséquence des heurts de ce mercredi, Budapest vient d’annoncer officiellement à la Serbie que la frontière entre les deux pays serait désormais totalement fermée pour un mois.</p>