Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Crise syrienne : 1,8 milliards pour venir en aide aux agences humanitaires de l'ONU

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Crise syrienne : 1,8 milliards pour venir en aide aux agences humanitaires de l'ONU

<p>Le G7 et les pays du Golfe vont allouer 1,8 milliard de dollars au financement des agences de l’<span class="caps">ONU</span> qui aident les réfugiés syriens. </p> <p>Il a fallu la déclaration de “faillite” des agences humanitaires de l’<span class="caps">ONU</span> par le secrétaire général Ban Ki-Moon lors de l’ouverture de la session annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies, lundi, pour que le G7 et quatre pays du Golf se mobilisent. </p> <p>Le journal allemand Deutsche Welle a publié cette liste de contributions : <br /> -Etats-Unis : 419 millions, Pays-bas : 123 millions, Allemagne : 113 millions, Arabie saoudite : 100 millions, Suisse : 71,7 millions, Autriche : 10 millions. </p> <p><em>“L’Allemagne à elle seule va donner 100 millions d’euros et avec cet argent, nous ne soutenons pas seulement les organisations humanitaires, nous soutenons aussi les pays hôtes, ces nations qui ont accueilli tant de gens (4 millions) depuis la crise syrienne, la Turquie, le Liban et la Jordanie”</em> a déclaré Franck-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères.</p> <p>Le <span class="caps">PAM</span> et le <span class="caps">HCR</span> sont sur le front depuis 4 ans et demi en Syrie, pour gérer les camps de réfugiés, alors que la guerre a engendré 8 millions de déplacés et de réfugiés. </p> <p>L’<span class="caps">ONU</span> a fait une demande record de 20 milliards de dollars cette année pour faire face à la crise migratoire. C’est six fois plus qu’il y a dix ans. </p> <p>A l’<span class="caps">ONU</span>, le Japon a aussi promis 1,56 milliards de dollars à ceux qui sont affectés par le conflit en Syrie et en Irak, expliquant, en revanche, qu’il ne pouvait recevoir de migrants syriens sur son sol.</p> <p><strong>La communauté internationale fait face à sa pire crise migratoire depuis la Seconde Guerre Mondiale, le nombre de déplacés et de réfugiés suite aux multiples conflits dans le monde a atteint le niveau record de 60 millions de personnes</strong>. </p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span> et <span class="caps">APTN</span></p>