DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash du vol MH17 : un missile, pas de coupable, le Kremlin sur la défensive


Pays-bas

Crash du vol MH17 : un missile, pas de coupable, le Kremlin sur la défensive

C’est un minutieux travail de reconstitution qui a permis d’en savoir un peu plus sur ce qui s’est passé pour le vol MH17, et de’affirmer que le 17 juillet 2014, le Boeing 777 de la Malaysia Airlines avait été abattu dans l’est de l’Ukraine par un missile sol-air de type BUK de fabrication russe.
C’est en tout cas la conclusion à laquelle sont parvenus les experts du Bureau néerlandais pour la sécurité. Ils ont présenté leur rapport final ce mardi (voir ici – version en anglais)

Ce rapport ne désigne aucun coupable. Une enquête pénale est en cours.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a appelé la Russie à coopérer pleinement avec les enquêteurs sous la houlette du procureur, en collaboration avec les autres experts internationaux.

Réaction de la Russie

La Russie a toujours nié toute responsabilité dans ce drame. Ce mardi, un des porte-parole du Kremlin a d’ailleurs critiqué le travail des enquêteurs, un travail qualifié de “tendancieux et partial”.

Le rapport laisse entendre que le missile a été tiré depuis une zone tenue par les rebelles pro-russes

“Les enquêteurs ont déjà identifié un certain nombre de personnes sur lesquelles nous sommes en train de collecter des informations, a ajouté le procureur général néerlandais, Fred Westerbeke. On a plusieurs morceaux du puzzle, mais il faut les assembler, ce qui demande encore beaucoup de travail. A ce stade, il est impossible d’envisager de procéder à des arrestations dans les prochains jours. On en est encore loin.”

L’appareil assurait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur. A son bord, 298 personnes.
La chute de l’avion a duré 1mn 30.
D’après les experts, les passagers n’ont sans doute pas eu le temps de se rendre compte de la situation.

- avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Journée meurtrière à Jérusalem, Netanyahu promet de faire taire les violences