DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Podemos et Ciudadanos, les vrais gagnants des législatives espagnoles


Espagne

Podemos et Ciudadanos, les vrais gagnants des législatives espagnoles

Les vrais gagnants de ces législatives, ce sont les nouveaux venus sur la scène politique espagnole. La gauche radicale de Podemos talonne le Parti socialiste avec 20,6 % des voix.

Son chef, Pablo Iglesias, a déjà exigé des mesures d’urgence sociale, et une réforme constitutionnelle, qui rende notamment inaliénables les droits au logement, à la Santé et à l’Education.

“Aujourd’hui est un jour historique. Une nouvelle ère politique de notre histoire a commencé avec la fin du bipartisme”, a-t-il déclaré.

Un autre parti nouveau, Ciudadanos, libéral et de centre droit, obtient 14 % des suffrages et 40 députés. Comme Podemos, il a indiqué à maintes reprises qu’il ne soutiendrait aucune grande formation, car elles incarnent la “vieille politique”.

“Des millions d’Espagnols ont décidé que ce pays allait changer, ils en ont assez d‘être résignés ! Assez des rouges et des bleus et des bleus et des rouges. L’Espagne a changé. Nous voulions qu’elle change et ce soir, il y déjà plus d’Espagnols qui veulent le changement, que nous dialoguions et surtout, que nous demandions des réformes”, a affirmé Albert Rivera.

Un vent de changement souffle sur la politique espagnole.

“Une difficile période de négociations s’ouvre aujourd’hui au sein des différents partis qui vont s’efforcer d‘établir un gouvernement stable”, souligne Carlos Marlasca, notre envoyé spécial à Madrid.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vladimir Poutine tend une main à l'Europe