DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : les habitants d'Alep doutent du cessez-le-feu

Quelques heures avant le début de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, à Alep, dans le nord-ouest de la Syrie, les habitants des quartiers contrôlés

Vous lisez:

Syrie : les habitants d'Alep doutent du cessez-le-feu

Taille du texte Aa Aa

Quelques heures avant le début de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, à Alep, dans le nord-ouest de la Syrie, les habitants des quartiers contrôlés par les rebelles doutent que les hostilités puissent réellement s’interrompre et annoncer un possible règlement du conflit.

“La majorité a beau s‘être engagée pour le cessez-le-feu, mais ce n’est pas le cas de tout le monde” dit ainsi Abu Hussein. “Le régime ne le respectera pas. Le cessez-le-feu entre en vigueur ce soir, mais les avions sont toujours là : c’est pour ça que le tout le monde ne va pas le respecter.”

“Le cessez-le-feu a été inventé par le régime parce que les termes de l’accord les arrangent, pas parce que c’est dans l’intérêt du peuple syrien” estime pour sa part Abu Muhammed, un membre de l’Armée syrienne libre. “On ne croit pas qu’il s’agit du début de la fin de cette crise.”

La ville d’Alep est divisée depuis 2012 entre les quartiers contrôlés par l’armée du régime de Bachar el-Assad et ceux dominés par les rebelles non affiliés à l’Etat Islamique ou Al Qaeda.