DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentats du 13 novembre : un nouveau complice du commando terroriste identifié


Belgique

Attentats du 13 novembre : un nouveau complice du commando terroriste identifié

Nouvelle avancée dans l’enquête sur les attentats de Paris. L’un des complices présumés du commando du 13 novembre, dont le portrait-robot avait été diffusé, a été formellement identifié. Il s’agit de Najim Laachraoui, un homme de 24 ans qui avait séjourné en Syrie.

Il avait été contrôlé sous une fausse identité (Soufiane Kayal) en septembre dernier à la frontière austro-hongroise en compagnie de Salah Abdeslam, qui a été capturé vendredi à Molenbeek après quatre mois de cavale, et de Mohamed Belkaïd, qui a lui été tué lors d’une perquisition menée trois jours plus tôt dans un appartement à Forest.

Par ailleurs des traces ADN de Najim Laachraoui ont été retrouvées dans deux appartements, près de Namur et à Schaerbeek, en Belgique, qui auraient été utilisés par le groupe terroriste, ainsi que sur des ceintures explosives utilisées lors des attentats, selon des informations d’ITélé. Les enquêteurs le soupçonnent également d’avoir été en lien par téléphone avec certains des kamikazes le soir du 13 novembre.

Salah Abdeslam, considéré comme l’un des logisticiens des attentats est lui écroué depuis samedi à la prison de Bruges dans un quartier de haute sécurité, où il est soumis à un isolement total. Il est en détention, dans l’attente de son extradition vers la France, à laquelle il s’oppose.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouveaux tirs de missiles nord-coréens, un essai nucléaire possible à tout moment