DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Perquisition au siège de l'UEFA


Suisse

Perquisition au siège de l'UEFA

Les policiers suisses ont effectué ce mercredi une perquisition au siège de l’UEFA à Nyon, sur les rives du lac Léman.

Suite aux révélations des “Panama Papers”, ils voulaient examiner des contrats signés en 2006 par Gianni Infantino, qui était alors le directeur juridique de l’instance européenne et qui est maintenant le président de la FIFA.

Une société offshore, Cross Trading, avait acheté les droits de retransmission télévisée de la Ligue des champions pour l’Equateur moyennant 111.000 dollars avant de les revendre pour 311.000 dollars, soit quasiment le triple.

Le bureau du procureur général suisse assure “qu’aucune personne en particulier n’est visée par la procédure”.

Dans un communiqué, Gianni Infantino se dit lui déterminé à “faire toute la lumière sur cette affaire et à restaurer la réputation du football”.

En attendant, les “Panama Papers” ont fait une première victime de choix, l’avocat uruguayen Juan Pedro Damiani.

Ce membre de la commission d‘éthique de la FIFA a été poussé à la démission en raison de ses liens sulfureux.

Juan Pedro Damiani a travaillé pour trois hommes inculpés par la justice américaine pour corruption.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le renseignement égyptien accusé d'avoir tué l'étudiant italien retrouvé mort au Caire