DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Néerlandais rejettent l'accord EU- Ukraine, un camouflet pour Bruxelles


Pays-bas

Les Néerlandais rejettent l'accord EU- Ukraine, un camouflet pour Bruxelles

Les Pays-Bas sont en passe de s’opposer à l’accord entre l’Union européenne et l’Ukraine. Un accord soumis à référendum hier, et selon les dernières projections, le non l’emporte à plus de 61 %. Seuls 32 % des électeurs se sont prononcés, juste assez pour valider le scrutin et mettre le gouvernement néerlandais dans l’embarras.

“L’accord ne peut être ratifié tel qu’il est actuellement, prévient le ministre néerlandais des Affaires étrangères Bert Koenders. Il faut maintenant avancer pas à pas. Nous devons parler, au sein du cabinet, avec le Parlement avec nos partenaires européens, mais aussi avec l’Ukraine, pour voir quelles pourraient être les conséquences de cette décision.”

Il n’en faut pas plus à Geert Wilders pour annoncer la fin de l’Union. Le député d’extrême-droite a déclaré hier “il semble que les Néerlandais ont dit non à l‘élite européenne et non au traité avec l’Ukraine, c’est le début de la fin de l’UE”.

Selon les analystes néerlandais, c’est bien Bruxelles qui a été sanctionné à travers ce vote, et non Kiev. Un vote dont le résultat définitif ne sera validé que la semaine prochaine, même si l’issue laisse peu de place au doute.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Après plus de deux ans de débat, la France sanctionne les clients de la prostitution