DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pape rentre de Lesbos avec douze réfugiés syriens


Grèce

Le pape rentre de Lesbos avec douze réfugiés syriens

Parti le matin vers l‘île grecque de Lesbos avec un message d’espoir, le pape François est rentré à Rome avec douze migrants ce samedi soir.

Trois familles, six adultes, six enfants, tous Syriens et musulmans. Le Vatican précise que leurs maisons ont été bombardées, une des familles venant d’une zone occupée par le groupe Etat islamique. Ils seront hébergés au Vatican.

Mais pas de changement pour plus de 3 000 réfugiés qui restent retenus à Moria, dont la plupart sont censés être renvoyés vers la Turquie car ils sont arrivés après l’entrée en vigueur de l’accord signé entre l’UE et Ankara. Un accord encore dénoncé par des militants associatifs ce samedi à Lesbos.

“Chaque fois qu’une célébrité ou qu’un officiel vient à Lesbos, il y a beaucoup de théâtre, déplore un militant. Ils repeignent les murs à Moria, ils donnent des nouveaux habits aux migrants, ils installent des fleurs dans le camp mais ce n’est pas ça, la réalité.”

“La visite du pape et du patriarche sur l‘île de Lesbos avait pour objectif de démontrer la solidarité avec les réfugiés et les migrants, quelle que soit la religion ou le pays d’origine, conclut l’envoyé spécial d’Euronews Stamatis Giannisis. Cependant, malgré sa forte portée symbolique, il y a peu de chance que cela change l‘état d’esprit des dirigeants politiques européens qui continuent pour l’heure leur politique de fermeture des frontières.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le bilan des séismes au Japon s'alourdit à 41 morts