EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Le pape rentre de Lesbos avec douze réfugiés syriens

Le pape rentre de Lesbos avec douze réfugiés syriens
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Parti le matin vers l‘île grecque de Lesbos avec un message d’espoir, le pape François est rentré à Rome avec douze migrants ce samedi soir. Trois

PUBLICITÉ

Parti le matin vers l‘île grecque de Lesbos avec un message d’espoir, le pape François est rentré à Rome avec douze migrants ce samedi soir.

Trois familles, six adultes, six enfants, tous Syriens et musulmans. Le Vatican précise que leurs maisons ont été bombardées, une des familles venant d’une zone occupée par le groupe Etat islamique. Ils seront hébergés au Vatican.

Le pape François rentre de Lesbos avec 12 réfugiés syriens https://t.co/wFCspuQ52v

— Le Monde (@lemondefr) 16 avril 2016

Mais pas de changement pour plus de 3 000 réfugiés qui restent retenus à Moria, dont la plupart sont censés être renvoyés vers la Turquie car ils sont arrivés après l’entrée en vigueur de l’accord signé entre l’UE et Ankara. Un accord encore dénoncé par des militants associatifs ce samedi à Lesbos.

“Chaque fois qu’une célébrité ou qu’un officiel vient à Lesbos, il y a beaucoup de théâtre, déplore un militant. Ils repeignent les murs à Moria, ils donnent des nouveaux habits aux migrants, ils installent des fleurs dans le camp mais ce n’est pas ça, la réalité.”

“La visite du pape et du patriarche sur l‘île de Lesbos avait pour objectif de démontrer la solidarité avec les réfugiés et les migrants, quelle que soit la religion ou le pays d’origine, conclut l’envoyé spécial d’Euronews Stamatis Giannisis. Cependant, malgré sa forte portée symbolique, il y a peu de chance que cela change l‘état d’esprit des dirigeants politiques européens qui continuent pour l’heure leur politique de fermeture des frontières.”

"Nous sommes tous des migrants": le pape donne l'exemple et ramène 12 Syriens https://t.co/PxARIxEbiC#AFPpic.twitter.com/fcMiPFD0PD

— Agence France-Presse (@afpfr) 16 avril 2016

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Violences physiques et traitements dégradants à l'encontre de migrants arrivant en Grèce

Les premiers vols d'expulsion vers le Rwanda quitteront le Royaume-Uni dans quelques mois

En Irlande aussi, l'accueil des migrants commence à diviser la société