DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Copernicus ou quand l'imagerie satellite permet d'aider à la gestion des catastrophes naturelles

monde

Copernicus ou quand l'imagerie satellite permet d'aider à la gestion des catastrophes naturelles

Publicité

Pour aider la France et l’Allemagne à faire face aux inondations, le Service de gestion des situations d’urgence Copernicus a été activé. Géré conjointement par l’Agence Spatiale européenne et la Commission européenne, il utilise l’imagerie par satellite pour aider les secours à agir vite là où il le faut.

“Par rapport aux images aériennes ou celles prises par les drones, les images satellites présentent l’avantage de couvrir des zones beaucoup plus importantes, explique Stéphanie Battiston. En France, nous pouvons couvrir le bassin de la rivière Le Loing dans son ensemble. Et lorsqu’il faut surveiller la situation sur plusieurs jours, nous pouvons voir l’ensemble du bassin d’un seul coup chaque jour.”

Stéphanie Battiston est l’une des responsables du Sertit, la structure qui traite les données du système Copernicus pour les rendre lisibles par les services d’intervention.

“Nous fournissons des cartes chaque jour en fonction des demandes des utilisateurs, ajoute-t-elle. Cela leur permet non seulement de dimensionner les équipes de secours nécessaires sur le terrain mais aussi de savoir où les envoyer précisément en priorité.”

Ce système est utilisé pour les catastrophes naturelles mais aussi celles d’origine humaine comme les marées noires, ainsi que dans la gestion des crises humanitaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article