DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Japon : une nationaliste révisionniste nommée à la Défense

monde

Japon : une nationaliste révisionniste nommée à la Défense

Publicité

À la faveur d’un remaniement, le premier ministre Shinzo Abe a nommé la très conservatrice Tomomi Inada à la tête des forces armées nippones.

Cette ancienne avocate âgée de 57 ans va devoir initier le changement radical voulu par Shinzo Abe qui souhaite que l’armée japonaise sorte de son traditionnel rôle d’auto-défense et s’engage sur des théâtres extérieurs.

« Il est important pour nous de renforcer l’alliance américano-japonaise ainsi que la relation trilatérale qui lie à la fois le Japon à la Corée du Sud et aux États-Unis. Parce nous partageons les mêmes intérêts stratégiques et les mêmes valeurs », a affirmé Tomomi Inada.

La nouvelle ministre de la Défense est controversée. Elle nie le massacre de Nankin commis par l’armée impériale japonaise en Chine en 1937. Elle a également appelé plusieurs fois son pays à ne pas s’excuser pour les crimes perpétrés pendant la Seconde guerre mondiale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article