DERNIERE MINUTE

Japon : une nationaliste révisionniste nommée à la Défense

Japon : une nationaliste révisionniste nommée à la Défense
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

À la faveur d’un remaniement, le premier ministre Shinzo Abe a nommé la très conservatrice Tomomi Inada à la tête des forces armées nippones.

Cette ancienne avocate âgée de 57 ans va devoir initier le changement radical voulu par Shinzo Abe qui souhaite que l’armée japonaise sorte de son traditionnel rôle d’auto-défense et s’engage sur des théâtres extérieurs.

« Il est important pour nous de renforcer l’alliance américano-japonaise ainsi que la relation trilatérale qui lie à la fois le Japon à la Corée du Sud et aux États-Unis. Parce nous partageons les mêmes intérêts stratégiques et les mêmes valeurs », a affirmé Tomomi Inada.

La nouvelle ministre de la Défense est controversée. Elle nie le massacre de Nankin commis par l’armée impériale japonaise en Chine en 1937. Elle a également appelé plusieurs fois son pays à ne pas s’excuser pour les crimes perpétrés pendant la Seconde guerre mondiale.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.