DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dilma Rousseff fait un pas de plus vers la destitution

monde

Dilma Rousseff fait un pas de plus vers la destitution

Publicité

À quelques heures de l’ouverture des jeux Olympiques de Rio, une commission sénatoriale brésilienne a voté en faveur de la destitution de la présidente brésilienne.

Accusée de maquillage de comptes publics, Dilma Rousseff a été suspendue de ses fonctions en mai dernier. Ce vote ouvre la voix à sa destitution définitive qui pourrait être entérinée fin août par le Sénat.

« Malheureusement, les affirmations prennent le dessus sur les faits », regrette son allié José Eduardo Cardozo, ancien ministre de la Justice. « Tout est fait pour qu’elle parte. Ce n’est pas ce à quoi on s’attendait mais malheureusement il y a une majorité ».

C’est Michel Temer, qui assure l’intérim à la tête de l‘État, qui va déclarera ouvert les Jeux olympiques dans le stade de Maracana. Dilma Rousseff, elle, a choisi de boycotter la cérémonie. Son mentor, l’ancien président Lula n’y assistera pas non plus.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article