DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Alep: l'image d'un enfant couvert de cendres et de sang, symbole de l'horreur dans la ville assiégée

monde

Alep: l'image d'un enfant couvert de cendres et de sang, symbole de l'horreur dans la ville assiégée

Publicité

ALL VIEWS

Touchez pour voir

En Syrie, un nouveau raid aérien, du régime, a frappé Alep, mercredi soir. Un petit garçon est extrait des décombres par les secouristes et emmené dans une ambulance. Omran, n’a que cinq ans. Couvert de poussière, il est assis silencieux, l’air hagard et tente d’essuyer le sang qui coule sur son visage.
L’image, partagée des milliers de fois sur Twitter, pourrait devenir le symbole de l’horreur vécue par les civils des quartiers rebelles d’Alep.

Staffan de Mistura, l’envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie a décidé de “suspendre le meeting des organisations d’aide humanitaire” pour marquer sa “profonde inquiétude et pour rappeler que demain sera la journée internationale de l’aide humanitaire”. Il a ajouté, “je veux également signifier ma profonde tristesse car à cause des combats incessants, aucune aide humanitaire ne parvient à atteindre la Syrie en ce moment, à l’exception de Deir-al-Zor. A Alep, l’Est de la ville est toujours en état de siège et l’ Ouest est en passe de le devenir. “

La régime syrien a lancé près de 200 attaques aériennes ces dernières 24 heures sur la ville d’Alep.
Plus de 250 000 personnes sont prises sous le feu des bombes et tentent de survivre sans eau, sans nourriture et sans pouvoir recevoir la moindre aide médicale.

Avec agences

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article