DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash du MH17: la Russie convoque l'ambassadeur néerlandais


Russie

Crash du MH17: la Russie convoque l'ambassadeur néerlandais

L’enquête prend des airs de bataille diplomatique. Deux ans après le crash du MH17 dans l’est de l’Ukraine Moscou juge biaisés les premiers résultats du groupe d’investigation international (JIT). Après la convocation par les Pays-Bas de l’ambassadeur russe à La Haye, c’est au tour de Moscou de convoquer l’ambassadeur néerlandais en Russie.
Le rapport d’enquête rendu public mercredi conclut à la responsabilité d’un équipement militaire russe, un lance-missiles BUK ayant été acheminé de Russie, et que le tir avait eu lieu depuis une zone contrôlée par les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine.

Par la voix de son ministre des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, la Russie estime que les preuves manquent, que les conclusions du rapport se basent sur des images provenant des réseaux sociaux, reprenant aussi à son compte les arguments du fabriquant russe du lance-missiles incriminé. Le kremlin continue ainsi à pointer la responsabilité des forces ukrainiennes.

En juillet 2014, le Boeing 777 reliant Amsterdam à Kuala Lumpur avait à son bord 298 personnes, les passagers sont tous décédés, en majorité de nationalité néerlandaise.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mexique : un gang aux méthodes radicales pour libérer un criminel