DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bataille de Mossoul : l'artillerie turque appuie les peshmergas


Irak

Bataille de Mossoul : l'artillerie turque appuie les peshmergas

Hot Topic Plus sur le sujet Mosul

Une semaine après avoir lancé la bataille de Mossoul, les forces irakiennes continuent leur percée.

Elles sont actuellement à une trentaine de kilomètres au sud de la deuxième ville d’Irak, tenue par le groupe Etat islamique depuis 2014. Ce dimanche l’armée irakienne a repris les villages de Saffiyra et de Hararah.

Le moral de Daech, est au plus bas en ce moment. Regardez le visage des soldats, et des civils qui sont avec nous, eux ont le moral. A mon avis c’est la fin de Daech“ a déclaré Nijem Al Jabour, un commandant irakien.

Au Nord de Mossoul, 10 000 peshmergas, les combattants kurdes, coordonnent leur avancée avec les forces irakiennes. Ils affirment avoir repris la ville de Bachiqa, mais que leur progression a été ralentie par l’arrêt des frappes américaines de soutien.

Ankara a déclaré avoir réalisé des tirs d’artillerie et de mortiers pour appuyer les Peshmergas depuis leur base de Bachiqa. La veille, le président irakien avait rejeté toute participation de la Turquie à la bataille de Mossoul.

En visite en Irak, le chef du Pentagone a fait savoir que les Etats-Unis envisageaient d’attaquer simultanément Raqa, en Syrie, l’autre grande ville encore aux mains de Daech.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Calais : les dernières heures agitées de la "Jungle"