DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire des e-mails d'Hillary Clinton : Wikileaks revient à la charge


Etats-Unis

Affaire des e-mails d'Hillary Clinton : Wikileaks revient à la charge

On saura bientôt si l’affaire des e-mails peut vraiment nuire à la campagne d’Hillary Clinton.
Wikileaks en remet une couche et publie ce lundi un courrier selon lequel la candidate démocrate était informée des questions posées lors de débats de la primaire démocrate.
Le message date du 5 mars ; il est rédigé par l’actuelle présidente intérimaire du Parti démocrate, Donna Brazile, et est adressé à deux responsables de la campagne d’Hillary Clinton. Du pain béni pour son adversaire.

“Ce qui m’intéresse, c’est qu’ Hillary Clinton obtienne les questions d’un débat, ce n’est pas rien, et ce qu’on voit ensuite, c’est que les médias ne disent jamais : ‘pourquoi n’avez-vous pas renvoyé vos collaborateurs, pourquoi avez-vous utilisé ces questions.’ Elle a utilisé ces questions à de nombreuses reprises”, a déclaré Donald Trump à l’occasion d’un meeting dans le Michigan.

A huit jours de la présidentielle, la candidate démocrate a abattu ses dernières cartes à Cincinatti. Elle a notamment dénoncé le danger représenté selon elle par un Donald Trump à la tête de l’arsenal nucléaire américain. Elle a aussi posé cette question :

“Quand quelqu’un vous demandera, peut-être vos enfants ou vos petits-enfants, ce que vous avez fait, au moment où la situation était critique, je veux que vous puissiez répondre : ‘j’ai voté pour une meilleure Amérique, plus juste, plus forte’.”

Si les sondages se sont resserrés depuis deux semaines, la démocrate conserve à ce jour son avance sur le candidat républicain.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Danemark : les corps de trois Syriennes découverts dans un congélateur