DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un opposant russe emprisonné dénonce la torture


Russie

Un opposant russe emprisonné dénonce la torture

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Manifester en Russie contre la torture en prison, c’est risquer soit même d‘être envoyé derrière les barreaux. A Moscou, quelques personnes ont pris tous les risques pour Ildar Dadin. En 2014, ce trentenaire avait plusieurs fois manifesté sans autorisation, comme eux, en soutien à des opposants détenus.

Du fond de sa prison, il a réussi à dénoncer la torture dont il se dit victime. “Passages à tabac permanents, tortures, humiliations, insultes et conditions de détention insupportables, tout cela non seulement m’arrive, mais aussi aux autres détenus”.

Sa lettre a été publiée par le site internet d’information indépendant en russe Meduza, dont le siège est en Lettonie. L’antenne locale des services pénitentiaires a déclaré au journal d’opposition Novaïa gazeta que des surveillants avaient en effet “eu recours à la force physique” contre M. Dadin, ce dernier ayant “refusé de manière grossière de sortir de sa cellule et d‘être fouillé”.

“Il est sorti avec une pancarte et a été condamné à deux ans et demi de prison, explique Sergei Ozhich, qui manifeste à son tour, une pancarte à la main. Deux ans et demi de prison juste pour être sorti avec une pancarte. Et maintenant cette personne n’est pas seulement emprisonnée, mais aussi torturée. Comment peut-on le tolérer ? Comment une personne libre et civilisée peut le tolérer ? Je ne comprends pas, c’est pour cela que je suis ici.”

Ildar Dadin a été transféré en septembre dans une prison très isolée, dans le nord-ouest de la Russie. Dans une lettre à sa femme, il raconte qu’il a été tabassé par un dizaine de personnes et qu’il est menacé de viol et de mort.

L’ONG Amnesty International a appelé à la libération de Ildar Dadin, dénonçant la torture et les mauvais traitements largement répandus dans le système pénitentiaire russe, destinés à étouffer toute opposition.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : 2000 réfugiés pris au piège en plein désert