DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Corée du Sud : soupçonnée de complicité, la présidente est dans l'impasse


Corée

Corée du Sud : soupçonnée de complicité, la présidente est dans l'impasse

La présidente sud-coréenne est désormais réellement sur la sellette. Suite à un vaste scandale de corruption qui a provoqué des manifestations massives ces dernières semaines, le parquet l’a ce dimanche directement mise en cause.

Choi Soon-Sil, amie proche et conseillère de l’ombre de la présidente, a été arrêtée au début du mois et inculpée d’abus de pouvoir et d’extorsion.

Mais la présidente, semble t-il, n’a pas totalement fermé les yeux sur les malversations.

« L‘équipe d’investigation spéciale a décidé, après examen de tous les éléments, que la président Park Geun-Hye est soupçonnée de collusion avec les trois suspects dans leur conduite criminelle. Suite à ces décisions, l‘équipe d’investigation va continuer d’enquêter sur la présidente. »

Park Geun Hye est à un an de la fin de son mandat. Sa popularité s’est effondrée avec le début du scandale. Les limogeages de membres de son cabinet n’y ont rien fait, seuls 5% des Sud-Coréens soutiennent encore leur présidente. Ce samedi, plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté à Séul pour demander sa démission.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Inde

Accident de train en Inde : au moins 90 morts