DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les cols bleus, l'électorat de Trump, en grève : la lune de miel est finie


Etats-Unis

Les cols bleus, l'électorat de Trump, en grève : la lune de miel est finie

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Donald Trump a beau avoir été élu avec l’aide des ouvriers, ceux qu’on appelle aux Etats-Unis les cols bleus, qui se sentent délaissés par une économie mondialisée, cela ne signifie pas une lune de miel pour Trump.

Les ouvriers en contrat précaire avec l’Etat faisaient grève une journée. Bernie Sanders, le candidat malheureux à la primaire démocrate, les soutenait : “Nous disons à monsieur Trump et aux autres que quand on est des millions ensemble, on gagne. Personne ne nous arrêterera.” Keith Ellison est aussi démocrate :

“Il n’est pas question de coopérer avec Trump, il est question de coopérer avec les gens. Vous voyez, on a trop ciblé sur ce que font les politiciens et les puissants hommes d’affaires. On doit plutôt se focaliser sur les gens, non ?”

L’acteur Danny Glover a réagi lui au choix du magazine Time, qui a fait de Trump la Personnalité de 2016.

“C’est irresponsable d’en faire la Personnalité de l’année ! Cest basé sur quoi ? Basé sur le fait qu’il a remporté le collège électoral ? Basé sur le fait qu’il a menti aux gens ? Basé sur toutes ces histoires avec les femmes et ce qu’il pense d’elles, basé sur son racisme ? Un raciste ? C’est ça la Personnalité de l’année ? Je suis consterné!”

“Les cols bleus qui ont été instrumentalisés pour l‘élection de Donald Trump veulent de l’action maintenant, et rapidement, dit notre correspondant Stefan Grobe. Trump doit agir s’il veut garder ces ouvriers dans son camp.”

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Des dizaines de civils tués dans un bombardement en Irak