DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brexit : la Norvège souligne le manque d'expérience de Londres


Le bureau de Bruxelles

Brexit : la Norvège souligne le manque d'expérience de Londres

Selon la Première ministre norvégienne les négociations sur le Brexit seront très difficiles. Erna Solberg souligne en particulier le manque d’expérience des autorités britanniques en matière de négociation internationale. Une faiblesse qui s’explique par la longue adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne, précise-t-elle. Or pour la Norvège, qui n’est pas un État membre, Londres doit se préparer aux pourparlers les plus compliqués depuis la Seconde Guerre Mondiale.
Dans cette optique la Première ministre britannique, Theresa May, vient de nommer Tim Barrow comme ambassadeur auprès des institutions européennes. Cette désignation intervient après la démission inattendue du précédent représentant permanent britannique à Bruxelles. Ivan Rogers a décidé de quitter ses fonctions car il estime lui aussi que le Royaume-Uni manque d’expérience et de préparation pour mener de telles discussions.
Londres doit lancer d’ici la fin du mois de mars les négociations sur le Brexit. Selon les textes européens, le gouvernement britannique et les États membres auront alors deux ans pour trouver un accord.