DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mossoul, "bataille urbaine la plus significative depuis 1945"


Irak

Mossoul, "bataille urbaine la plus significative depuis 1945"

Une bataille d’une brutalité terrible. C’est ainsi que le chef militaire de la coalition parle de l’offensive de Mossoul. Il évoque “la bataille urbaine la plus significative depuis la fin de la Seconde guerre mondiale”.

Les forces gouvernementales sont désormais à 500m de la mosquée al-Nuri, d’où le chef de l’Etat islamique, Abu Bakr al-Baghdadi, avait déclaré le califat il y a trois ans.

Les jihadistes ont été délogés des trois quarts de Mossoul mais résistent dans la vieille ville. Si les leaders de l’organisation ont certainement fui la ville, moins d’un millier de combattants se cachent parmi la population, opérent comme snipers ou kamikazes.

Hier le Pentagone a promis de diffuser une vidéo attestant que les jihadistes utilisent les civils comme boucliers humains. Ils les rassembleraient dans des bâtiments avec des snipers. La coalition informée de la présence de tireurs bombarde le bâtiment, et fait à son insu des terribles dommages collatéraux. C’est ce qui c’est peut être passé le 17 mars à Al-Jadida. Après un bombardement de la coalition, un immeuble s’est effondré tuant 240 personnes.

L’Etat Islamique cherche ainsi à tirer profit du “tollé dans l’opinion” et du climat de “terreur” provoqués par ces bavures.