DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : affrontements avec la police après la grève générale


Brésil

Brésil : affrontements avec la police après la grève générale

Au Brésil, la grève générale de vendredi s’est terminée par de violents affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants bien décidés à en découdre.

Dans le centre de Rio de Janeiro, au moins huit bus ont été incendiés et de nombreuses vitrines ont été détruites.

A São Paulo, craignant les débordements la plupart des commerçants ont baissé leur rideau et d’importantes artères de circulation ont été bloquées par des barricades provoquant de nombreux embouteillages.

A l’appel des principaux syndicats brésiliens, cette grève générale, la première depuis 20 ans, aurait mobilisé près de la motié des salariés, soit plusieurs dizaines de millions de Brésiliens.

Grévistes et manifestants s’insurgent contre le programme de réformes du gouvernement de Michel Temer.

Mais c’est surtout la réforme de l‘âge de départ à la retraite qui a mobilisé les salariés : les hommes devront notamment travailler jusqu‘à 65 ans contre 60 ans actuellement.

Cette grève générale intervient alors que le Brésil peine à sortir d’une récession sans précédent.

Cette crise économique s’est envenimée ces derniers mois par un méga-scandale de corruption qui éclabousse une grande partie de la classe politique, y compris plusieurs ministres du gouvernement de Michel Temer.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Ukraine

Eurovision: derniers préparatifs à Kiev