DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un pique-nique contre la loi anti-ONG du gouvernement hongrois

Vous lisez:

Un pique-nique contre la loi anti-ONG du gouvernement hongrois

Taille du texte Aa Aa

Hier une centaine de personnes a pris place devant le Parlement de Budapest pour dénoncer le projet qui obligerait ces organisations à publier les noms de leurs donateurs étrangers. Impensable pour un manifestant interrogé par euronews : “je pense que la Hongrie est fasciste et il faut y mettre un terme. Je crois que c’est la façon la plus pacifiste d’y parvenir.”

“La stigmatisation de ces organisations, et pas seulement la stigmatisation mais le listing de ces organisations, donne une vision future de la profonde crise démocratique de ce pays”, selon Dóra Papp, directrice de la Fondation Krétakör.

La Hongrie s’est attiré les foudres de ses partenaires européens avec des projets de réformes telles que celle-ci, mais rien ne semble arrêter le gouvernement conservateur de Viktor Orban selon notre correspondante, Andrea Hajagos : “le Conseil de l’Europe a appelé la Hongrie à suspendre le débat parlementaire sur l’amendement de cette loi, le mois dernier. Depuis, Budapest n’a pas réagit. Cela ne devrait d’ailleurs n’avoir aucun impact sur le vote de ce projet.”