Cet article n'est pas disponible depuis votre région

La police italienne cible les antivax

Access to the comments Discussion
Par euronews
Image de la police italienne
Image de la police italienne   -   Tous droits réservés  AP police italienne handout   -  

En Italie, la police a perquisitionné les domiciles de 17 extrémistes anti-vaccins. Ils sont soupçonnés d'avoir incité à commettre des crimes contre des personnalités des institutions publiques italiennes, comme le premier ministre Mario Draghi.

L'opération de lundi est liée à une enquête sur les menaces proférées dans la discussion "Basta Dittatura" sur l'application Telegram. Un tchat qui a été fermé depuis en raison de son contenu.

Plusieurs manifestations récentes contre le Pass sanitaire, le "Green Pass" ont tourné à la violence et provoqué des perturbations massives dans de nombreuses villes italiennes.

Sources additionnelles • AP, AFP