This content is not available in your region

La police italienne cible les antivax

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
Image de la police italienne
Image de la police italienne   -   Tous droits réservés  AP police italienne handout

En Italie, la police a perquisitionné les domiciles de 17 extrémistes anti-vaccins. Ils sont soupçonnés d'avoir incité à commettre des crimes contre des personnalités des institutions publiques italiennes, comme le premier ministre Mario Draghi.

L'opération de lundi est liée à une enquête sur les menaces proférées dans la discussion "Basta Dittatura" sur l'application Telegram. Un tchat qui a été fermé depuis en raison de son contenu.

Plusieurs manifestations récentes contre le Pass sanitaire, le "Green Pass" ont tourné à la violence et provoqué des perturbations massives dans de nombreuses villes italiennes.

Sources additionnelles • AP, AFP