Guerre en Ukraine : Belgrade pourrait accueillir des entreprises quittant le sol russe

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP, AP
Guerre en Ukraine : Belgrade pourrait accueillir des entreprises quittant le sol russe
Tous droits réservés  /Euronews

Les sanctions économiques imposées à la Russie, du fait de la guerre en Ukraine, ont poussé de nombreuses entreprises occidentales à quitter le sol russe. La Serbie ambitionne d'être une destination de choix pour accueillir ces entreprises en quête de relocalisation.

Les sanctions économiques imposées à la Russie, du fait de la guerre en Ukraine, ont poussé de nombreuses entreprises occidentales à quitter le sol russe. Dès lors, où se relocaliser ?

La Serbie ambitionne d'être une destination de choix.

La main d'oeuvre est ici bon marché, et Belgrade conserve des liens étroits avec Moscou, ce qui peut s'avérer utile pour le business.

Nebojsa Neshovanovic est un spécialiste de l'immobilier d'entreprises. "Les entreprises américaines ou européennes qui songent à venir ici sont généralement des sociétés qui ont déjà développé une partie de leur activité dans la région, dit-il. Et à cet égard, la Serbie est un endroit qui convient plutôt bien. En soi, je ne pense pas que les éventuelles relocalisations vont beaucoup apporter à l'économie serbe. Mais ça ne peut être que positif."

Belgrade et les sanctions contre la Russie

Pour l'heure, les entreprises russes présentes en Serbie, continuent d'opérer comme avant. Belgrade n'a en effet, pas imposé de sanctions à la Russie.

Mais cette position n'est pas du goût d'une société informatique ukrainienne qui a décidé de quitter la Serbie en signe de protestation, et elle s'est installée en Croatie voisine.

Bojan Stanich travaille à la Chambre de commerce de Serbie. "Il y a, certes, un risque que des entreprises choisissent de quitter la Serbie, mais le cas de la société ukrainienne d'informatique est encore assez isolé.

Le climat pour les investisseurs étrangers n'a pas changé. La preuve : le pays conserve la même notation de crédit, elle a été confirmée au niveau BB+ avec une perspective positive. Ce qui indique qu'il pourrait y avoir une amélioration du climat des affaires."

Un des indicateurs suivis par les experts, c'est le marché de l'immobilier. Or, aujourd'hui, près de 2000 personnes qui étaient installées jusque-là en Russie, seraient en train de rechercher un logement à Belgrade.