DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Wadi Hanifa : la renaissance d'une oasis urbaine

Vous lisez:

Wadi Hanifa : la renaissance d'une oasis urbaine

Taille du texte Aa Aa

Une vallée qui redonne la vie pour les habitants de Riyadh. Au cœur de la nation du désert, à Wadi Hanifa coule une rivière qui a retrouvé la vie.
La vallée qui traverse le pays du nord au sud et passe par la capitale a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à un important projet mené depuis une dizaine d’années par l’Autorité de développement d’Arriyadh.

Les rives sont de nouveau parfaitement propres, alors qu’il n’y a pas encore si longtemps, la pollution gangrénait les 120 kilomètres de l’immense vallée. Autrefois, Wadi Hannifa était un dépotoir, qui posait des risques sérieux pour la santé des locaux.
Les habitants de Riyadh avaient tourné le dos à l’une de leur plus importante ressource naturelle.

Saud al-Ajmi, responsable de projet au département de l’environnement :
“Historiquement parlant, Wadi Hanifa était une importante ressource environnementale pour les populations d’alors. Mais le développement de la ville a conduit à la détérioration de la vallée qui a été envahie par des décombres, avec de nombreux effondrements dûs aux activités industrielles et à la pollution des fermes environnantes.”

Le projet de réhabilitation a commencé par mettre en place toute une série de mesures pour inverser la tendance avec pour objectif que la vallée redevienne un atout pour la capitale.
Des barrages ont été construits pour réguler le flux de l’eau. Le réseau routier a été revu et 40 kilomètres de nouvelles voies ont été construites. Un système d’affichage a été mis en place pour guider les visiteurs, et de nombreux arbres et arbustes ont été plantés.

La renaissance de la vallée a énormément bénéficié aux habitants de Riyadh et plus particulièrement aux fermiers qui cultivent des dattes sur les rives.

Paul McDowell, euronews
“Vous ne le savez peut-être pas, mais il existe des centaines de variétés de dates, et celle-ci fait partie des variétés les plus prisées. Vous pouvez voir qu’il y a deux tons de couleurs, et que le mûrissement est plutôt avancé. Vous pouvez les manger fraîches ou bien les laisser sécher.”
“Voilà le goût authentique de l’Arabie saoudite. Un goût très sucré et savoureux. C’est l’un de ces fruits que vous cueillez, et que vous ne pouvez pas vous arrêter de manger.”

Bandar Al Jomah, client :
“Je suis un client régulier. J’achète mes dattes dans cette ferme. La vallée a été négligée, mais depuis le début de la réhabilitation les fermes sont plus visibles et plus accessibles. Cela a amélioré la vallée. C’est devenu un magnifique projet de développement. Vous venez ici, et vous sentez que l’endroit est merveilleux.”

Au coeur du projet de réhabilitation, figure cette centrale de bioremédiation. Cela consiste en la décontamination d’un milieu pollué grâce à des plantes et des organismes vivants.

“Il y a tout d’abord des algues et des plantes mais aussi des animaux comme des oiseaux et des poissons, c’est une chaîne alimentaire complète. C’est lorsque vous organisé la vie la maison, tout le monde à un rôle dans la famille et chacun est heureux”, affirme l’ingénieur Badr Al-Tamimi, spécialiste en biorestauration.

Les techniques utilisées ici ne sont pas nouvelles, mais elles n’avaient jamais été employées a aussi large échelle.

Paul McDowell, euronews :
“Il est assez incroyable de penser qu’il y a tout juste six heures, des eaux usées sont arrivées par ici, des eaux que vous ne voudriez pas toucher. Maintenant, grâce à la nature, cette eau est saine et transparente.

De nombreuses personnes viennent régulièrement pique-niquer dans la vallée. Sept parcs ont été crées, et deux autres sont en projet.

Abdul Asaiad, visiteur :
“J’ai toujours vécu à Riyadh et ces choses n’existaient pas auparavant. Je suis sorti de la ville et j’ai été surpris de voir à quel point ici tout était propre, et bien organisé, on peut être tranquille sous les arbres, et les allées sont pavées…”

Paul McDowell, euronews
Wadi Hanifa a été ramenée à la vie. La vallée est redevenue un endroit important pour la communauté locale. Dans notre prochain numéro de Saudi Arabian Life, nous visiterons la capitale, Riyadh, et nous verrons comment l’ancien et le moderne ont fusionné. À suivre sur euronews.”

www.arriyadh.com
www.unesco.org