DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Quelque 200 réfugiés renoncent à rejoindre Budapest à pied


Hongrie

Quelque 200 réfugiés renoncent à rejoindre Budapest à pied

Hommes, femmes, enfants, tous faisaient partie d’un groupe de 2 000 migrants syriens qui a franchi samedi la frontière serbe pour passer en Hongrie, à Roszke. Après avoir marché à contresens sur l’autoroute M5 durant plusieurs heures, ils ont finalement accepté cette nuit d‘être transférés dans le centre de demandeurs d’asile situé à quelques kilomètres de là.

Hier, ce même groupe avait forcé un cordon de sécurité de la police qui l’empêchait justement de ce rendre dans le centre en question, débordé par l’afflux de migrants. Sous tension, la police hongroise a répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes.

Près de 170 000 réfugiés ont rejoint la Hongrie cette année, la majorité par la région de Roszke. Budapest a voté vendredi une batterie de lois contre l’immigration. À compter du 15 septembre, l’immigration illégale sera passible d’une peine allant jusqu‘à trois ans de prison.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

Prochain article

monde

Dernières mises au point avant la Conférence de Paris sur le climat