PUBLICITÉ

Quelque 200 réfugiés renoncent à rejoindre Budapest à pied

Quelque 200 réfugiés renoncent à rejoindre Budapest à pied
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Hommes, femmes, enfants, tous faisaient partie d’un groupe de 2 000 migrants syriens qui a franchi samedi la frontière serbe pour passer en Hongrie

PUBLICITÉ

Hommes, femmes, enfants, tous faisaient partie d’un groupe de 2 000 migrants syriens qui a franchi samedi la frontière serbe pour passer en Hongrie, à Roszke. Après avoir marché à contresens sur l’autoroute M5 durant plusieurs heures, ils ont finalement accepté cette nuit d‘être transférés dans le centre de demandeurs d’asile situé à quelques kilomètres de là.

Hier, ce même groupe avait forcé un cordon de sécurité de la police qui l’empêchait justement de ce rendre dans le centre en question, débordé par l’afflux de migrants. Sous tension, la police hongroise a répliqué par des tirs de grenades lacrymogènes.

Près de 170 000 réfugiés ont rejoint la Hongrie cette année, la majorité par la région de Roszke. Budapest a voté vendredi une batterie de lois contre l’immigration. À compter du 15 septembre, l’immigration illégale sera passible d’une peine allant jusqu‘à trois ans de prison.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Crise migratoire : l'UE en quête de solidarité

Avant l'achèvement de son "mur", la Hongrie fait face à un afflux record de migrants

Peter Magyar, le nouveau visage de l'opposition hongroise