DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée irakienne s'installe dans Ramadi libéré


Irak

L'armée irakienne s'installe dans Ramadi libéré

Un peu plus d’une semaine après avoir repris la ville irakienne de Ramadi des mains du groupe Etat Islamique, les forces armées du pays continent leur avancée dans la plus grande ville à avoir été libérée à ce jour.

Les troupes d‘élite irakiennes font face à des bâtiments et des routes chargés d’explosifs, laissés par les djihadistes.

Hier l’armée turque a repoussé un assaut des djihadistes contre sa base militaire à Bachika au Nord du pays, tuant 17 d’entre eux.

Selon le Pentagone, 2500 combattants d’Etat Islamique sont morts le mois dernier en Irak et en Syrie dans des frappes de la coalition. Le Premier ministre irakien assure que Mossoul, la deuxième ville d’Irak et base principale de l’Etat Islamique, “est en ligne de mire”. La ville de Falloujah, situé à moins de 50km de la capitale, est aussi dans le viseur de la coalition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Californie : la crainte d'une catastrophe écologique majeure