DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : cessez-le-feu à l'est, bombardement à Alep

monde

Syrie : cessez-le-feu à l'est, bombardement à Alep

Publicité

En Syrie, après plusieurs jours de combats meurtriers le calme est revenu à Hassaké à l’extrême nord-est du pays. Mardi, les rebelles kurdes et le régime syrien sont parvenus à conclure un cessez-le-feu. Les combats ont fait 29 morts dont 15 ernfants.
Russes et Amércains ne sont pas étrangers à ce statu quo.

Si à l’est le front semble se stabiliser, au nord du pays, les rebelles syriens préparent une offensive à la frontière turque pour déloger Daesh de la ville de Jarablus.

Pour l’heure c’est à Alep que les combats restent les plus violents.
Mardi, aidées par leur allié russe, les forces gouvernementales ont de nouveau pilloné des quartiers rebelles de la ville. Le bilan humain est encore incertain.

Mardi l’Iran, l’autre allié de Bachar El Assad a reconnu avoir récemment demandé l’aide de la Russie pour bombarder Alep.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article