DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Préserver la beauté unique de l’île Maurice

Vous lisez:

Préserver la beauté unique de l’île Maurice

Préserver la beauté unique de l’île Maurice
Taille du texte Aa Aa

L’île Maurice est un lieu tout simplement magnifique, stupéfiant de beauté. C’est dans le cadre d’un voyage à l’île Maurice en 1897 que Mark Twain déclarait : « L’île Maurice fut créée d’abord, et ensuite, le paradis en fut copié». Avec ses eaux translucides, ses plages de sable blanc et son soleil immuable, cette petite île de l’océan indien ne manque jamais de charmer ses visiteurs.

Mais les Mauriciens ont conscience que les forêts tropicales luxuriantes et la riche vie sous-marine de leur île sont fragiles et doivent être protégées pour que les générations futures puissent continuer d’en profiter. Ayant à cœur de préserver son patrimoine naturel, la nation insulaire redouble d’efforts en matière d’écotourisme. De nouvelles mesures écoresponsables permettent ainsi aux communautés locales dépendantes du tourisme de continuer de prospérer et aux voyageurs soucieux de l’environnement de se rendre sur l’île en toute sérénité.

De nouveaux récifs pour de nouveaux plongeurs

Les divers récifs de corail qui entourent l’île Maurice sont devenus très prisés par les amateurs de plongée. Les lagunes peu profondes aux abords de l’île abritent des balistes, des homards, des murènes et de grandes anémones rouges, et sont un environnement idéal pour tout plongeur débutant ou intermédiaire. Les explorateurs plus aventureux préféreront des sites tels que Caravelle, au large de Trou aux Biches, où ils pourront admirer une faune marine d’une étonnante diversité, des requins à pointe blanche aux murènes léopards en passant par les raies et les tortues.

L’île Maurice multiplie les mesures pour assurer la préservation de ses sites sous-marins, telles que la mise en place d'un important programme de plantation de coraux, là où la barrière était jusqu’à présent menacée. Ces efforts de conservation des récifs permettent de créer de nouveaux habitats et offrent ainsi aux amateurs de plongée une destination de choix, et pour longtemps.

À la découverte d’une nature sauvage inaltérée

Grâce aux efforts de conservation, certaines zones de l’île accueillent de nouveau des visiteurs. C’est le cas du Domaine de l’Étoile, l’une des régions les mieux préservées de l’île, récemment redevenu accessible au public. Les visiteurs peuvent explorer à pied, à cheval ou en quad 2 000 hectares de nature vierge et pour les amateurs de sensations fortes, une tyrolienne de 3,5 km offre une vue spectaculaire sur l’île. L’île aux aigrettes, une petite île de calcaire corallien au large de la côte sud-est, a également été classée réserve naturelle. Les touristes peuvent effectuer des visites guidées, admirer la forêt restaurée qui recouvrait autrefois la majeure partie de l’île Maurice et observer des espèces rares qui, fut un temps, avaient pratiquement disparu de la région.

L’un des grands succès de l’île en matière de conservation est la vallée de Ferney, une forêt indigène vieille de 400 ans. On y trouve des crécerelles de Maurice, le seul oiseau de proie vivant encore sur l’île. Grâce aux efforts déployés pour protéger les crécerelles et rétablir leur habitat, elles ne font désormais plus partie des oiseaux les plus rares au monde. La Mauritian Wildlife Foundation a activement œuvré pour la réhabilitation d’espèces en voie d’extinction, à travers notamment une initiative destinée à sauver les perruches vertes lancée dans les années 80.

La terre aux sept couleurs de Chamarel est un phénomène naturel dû à la présence de minéraux volcaniques qui créent de superbes motifs dans le sable.

En communion avec la nature

Avec ses paysages paradisiaques, l’île Maurice est également réputée pour ses plages relaxantes, ses hôtels et ses spas de luxe. Les complexes touristiques de l’île contribuent aux efforts de conservation en invitant les visiteurs à économiser l’eau, à réutiliser leurs serviettes et à préférer le verre au plastique, mais surtout, en les encourageant à choisir un complexe reconnu pour son engagement en matière d’éco-responsabilité. Les nouveaux aménagements mauriciens répondent à des normes élevées en matière de conception durable. Les hôtels mettent de plus en plus l’accent sur la durabilité en privilégiant les produits locaux, en utilisant la climatisation et l’eau des piscines intelligemment, et en employant des produits non toxiques qui préservent la biodiversité de l’île.

Par exemple, le Seven Colours Spa, situé dans l’hôtel Heritage Resort de Bel Ombre, est un spa typiquement mauricien, qui utilise des ingrédients naturels reflétant la diversité du patrimoine de l’île. Le même soin est apporté aux autres services de l’hôtel, qui a obtenu le label international de durabilité Green Key. Sur la côte nord-est, les hôtels Constance Prince Maurice et Constance Belle Mare Plage portent tous deux la certification internationale Green Globe. Outre leurs efforts pour économiser de l’eau et de l’énergie, ainsi que leurs actions en matière de recyclage et de compostage, les hôtels Constance ont pris des mesures pour protéger la faune et la flore locales. Ainsi, des mangroves ont été plantées sur les rives et, avec l’aide de fondations environnementales, les récifs de corail sont également en cours de réhabilitation. Les clients peuvent eux-aussi contribuer à ces efforts en plantant des végétaux ou en accompagnant les équipes chargées de la protection des sites de nidification des tortues.

L’île Maurice est une source intarissable d’émerveillement et le travail accompli pour préserver les habitats naturels de l’île est, à son image, extraordinaire. Les efforts de conservation de l’île Maurice sont d’autant plus importants que les voyageurs sont davantage conscients de leur impact sur l’environnement et prennent ce facteur en compte pour choisir leur destination de vacances. Peu d’endroits au monde peuvent se vanter de posséder une telle beauté, mais aussi et surtout de tout mettre en œuvre pour la conserver et la cultiver.

Plus de monde