Contenu partenaire

 Rodrigues
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
Contenu partenaire
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
Rodrigues

Comment Rodrigues favorise-t-elle la durabilité ?

Pêcheur, île Rodrigues
Pêcheur, île Rodrigues   -   Tous droits réservés  Rodrigues

Située à environ 560 kilomètres au nord-est de l'île Maurice, dans l'océan Indien, l'île Rodrigues se targue d'être la plus authentique des îles Mascareignes, sa population vivant principalement de la pêche, de l'artisanat, de l'agriculture, de l'élevage et du tourisme.

Ceinturée par une barrière de corail, l'île de 108 km2 attire notamment les amateurs de randonnée, de kitesurf, de snorkeling et de pêche en haute mer, entre autres activités.

Célèbre pour son authenticité, Rodrigues est l'île anti-stress par excellence. Les voyageurs aspirant à vivre comme Robinson Crusoé, ou souhaitant simplement se ressourcer, y trouvent leur bonheur.

Différente des autres îles Mascareignes, tant en termes de taille que de démographie, Rodrigues est devenue une destination écologique.

Une approche plus durable

Depuis 2014, l'île interdit l'usage des sacs plastique, dans le souci de protéger sa biodiversité marine et terrestre.

Dans la foulée, et avec le soutien de ses habitants, l'île a pris la décision quatre ans plus tard d'interdire les récipients alimentaires en polystyrène à usage unique ; une mesure qui a été saluée tant par la population locale que par le reste du monde. Ces efforts sont aujourd'hui conjugués à d'autres initiatives visant à protéger l'environnement.

En outre, la mise en place de réserves tout autour de Rodrigues a contribué à la conservation des plantes et animaux endémiques de l'île.

La plus importante est la réserve naturelle de Grande Montagne. Située au centre de l'île, elle abrite une faune et une flore indigènes. Les plantes endémiques, telles que le « café marron » ou le « bois blanc », nécessitent une surveillance constante de la part des ONG. Et pour les férus d'oiseaux, la fauvette de Rodrigues et le foudi de Rodrigues sont des espèces que l'on ne trouve que sur l'île.

© Rodrigues
Une tortue géante sur l'île Rodrigues, Getty Images© Rodrigues

Dans la partie ouest de l'île, la Réserve de tortues géantes François Leguat participe à la réhabilitation des tortues ; plus précisément, des tortues géantes d'Aldabra et des tortues rayonnées. Depuis 2006, la réserve consacre 20 hectares à la conservation et abrite aujourd'hui plus de 5 000 tortues.

Parallèlement, une autre réserve, l'île aux Cocos, sert de refuge à des milliers d'oiseaux marins. Ces initiatives de préservation sont expliquées aux visiteurs lors de visites guidées et une campagne de parrainage pour les petits reptiles est également mise en place dans la réserve.

Ces efforts se sont encore intensifiés durant la pandémie de COVID-19. Fermé au reste du monde, sans l'appui des touristes, le secteur risquait de s’effondrer.

Cependant, grâce à la détermination du gouvernement local, les différents employés des secteurs touristiques, du personnel de nettoyage jusqu’au directeur, ont contribué à sauvegarder le patrimoine environnemental de Rodrigues.

Certains ont dégagé les chemins de randonnée ou travaillé à la restauration de l'îlot, tandis que d'autres se sont employés à soutenir les efforts de conservation dans les différentes réserves naturelles de l'île.

Les acteurs du tourisme ont aussi joué un rôle important dans la préservation de l'environnement avec l'entrée en vigueur du Tourism Alternative Livelihood Scheme, qui a eu un impact positif immédiat sur l'île.

L'idée est que pour chaque voyageur séjournant à Rodrigues, un arbre sera planté. Cette initiative a pour objectif d'impliquer les touristes et les habitants dans la protection et la conservation de l'environnement rodriguais, tout en mettant en place un modèle écologique que les locaux pourront suivre et développer de génération en génération.