Contenu partenaire

 National Tourism Organisation of Serbia
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
This content is not available in your region
Contenu partenaire
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
National Tourism Organisation of Serbia

Noël en Serbie : la magie hivernale de l’Europe de l’Est

Noël en Serbie : la magie hivernale de l’Europe de l’Est
Tous droits réservés  Stefan Kondić

Avec ses montagnes enneigées, ses sources thermales et ses délicieux ragoûts de viande, la Serbie, enclavée au cœur des Balkans, est à son apogée durant les mois d'hiver. Que vous choisissiez de vous régaler de plats épicés et d’eau de vie de prunes dans la capitale serbe, ou de découvrir des sentiers tapissés d’un superbe manteau blanc, les activités ne manquent pas dans ce paradis hivernal captivant d'Europe de l'Est.

S’immerger dans les villes thermales légendaires de la Serbie

La notion de bien-être n'est pas forcément la première chose que l’on associe à la Serbie. Pourtant, les spas et stations géothermiques, désignées localement sous le nom de « banjas », constituent l’un des passe-temps favoris des Serbes pendant les mois d’hiver, et cela depuis l’installation des Romains dans le pays, il y a plusieurs milliers d'années. Située à 200 km au sud de Belgrade, au centre du pays, la ville boisée de Vrnjačka Banja abrite des dizaines d'hôtels et de stations thermales modernes, alimentées par les sept sources chaudes de la ville. Par contraste, Banja Koviljača et Sokobanja, deux des plus anciennes stations thermales du pays, offrent toute l’opulence du XXème siècle, avec des jardins luxuriants, des fontaines d’eau de source et une vaste gamme de soins de beauté.

euronews
© Oksana Skendžićeuronews

Se plonger dans l’esprit de Noël, à Novi Sad

Connue pour ses terrasses de cafés, ses galeries d'art contemporain et sa scène musicale alternative, la ville de Novi Sad deviendra, en 2022, la première ville hors UE à recevoir le titre prestigieux de Capitale européenne de la culture. En hiver, ses rues et ses places enneigées se parent de lumières féeriques pour accueillir des concerts festifs, des expositions d'art, un marché de Noël et des promenades en calèche. Passez la journée à déguster des gomboce chaudes (délicieuses boulettes de pâte fourrées aux prunes) et des cœurs en pain d'épices à la lumière des bougies, ou parcourez les stands du marché de Noël pour découvrir l'artisanat serbe et déguster des vins locaux. De décembre à janvier, le parc du Danube se transforme en une patinoire géante, invitant les visiteurs à glisser à toute allure parmi les étangs gelés et les arbres illuminés du parc.

euronews
© Aleksandar Matićeuronews

Se réchauffer avec du rakija et de la pljeskavica, à Belgrade

L'ancienne cité de Belgrade possède plusieurs visages. À Knez Mihailova, des galeries d'art moderne et des cafés se mêlent aux monuments ottomans, tandis que dans le quartier de Savamala, le Street Art et les clubs techno côtoient une ancienne forteresse. En hiver, les Belgradois se ruent dans les bistrots de la ville pour déguster du rakija, une eau-de-vie nationale serbe obtenue par distillation de jus de fruits ; une boisson de choix lorsque les températures descendent en dessous de zéro. La plus grande sélection de marques et de saveurs de rakija se trouvent au Rakia Bar, tandis que les serveurs du restaurant Ambar se font un plaisir d’expliquer aux visiteurs la meilleure façon de déguster ce délicieux spiritueux. Mais le rakija n'est pas le seul atout gustatif de Belgrade : sa cuisine est l'une des meilleures du pays, notamment grâce à l’arrivée récente de jeunes chefs inventifs. Parmi les plats serbes traditionnels, ne manquez pas la pljeskavica, une galette de viande épicée accompagnée d'ajvar, un condiment à base de poivron rouge et d’aubergine.

Randonnée ou équitation, sur les sentiers enneigées du parc national de Tara

Qui a dit que l’on ne pouvait pas faire de randonnée en hiver ? Le parc national de Tara, avec ses rivières couleur d’émeraude et ses gorges escarpées s’étendant sur 220 km², comprend un large réseau de sentiers de randonnée, offrant le meilleur trekking d'hiver d'Europe. Vous traverserez des forêts sinueuses et enneigées, admirerez des cascades gelées, des lacs turquoise et des villages traditionnels, où vous pourrez dévorer des ragoûts de viande et des beignets fourrés aux prunes pour reprendre des forces. Le point de vue de Sjenic, le plus haut du parc, offre une vue imprenable sur le lac de Perućac et les gorges de la Derventa, mais apercevoir un ours brun, espèce rare en Serbie, demandera un peu plus de chance et de persévérance. Pour les amateurs de chevaux, plusieurs centres équestres proposent des randonnées guidées à cheval dans les montagnes de Tara.

euronews
© Miloš Karaklićeuronews

Dévaler les pistes, à Kopaonik

De novembre à mai, la plus grande station de ski de Serbie propose 70 km de pistes bleues, rouges et noires. Le massif montagneux de Kopaonik, dont le point culminant, le mont Pančić, s’élève à 2 017 mètres, s'adresse principalement aux skieurs débutants et intermédiaires, mais les excellents hors-pistes et l'abondance de poudreuse attirent aussi beaucoup de skieurs professionnels. De petits refuges en bois y vendent du vin chaud serbe, tandis que les restaurants proposent des plateaux de viande grillée et des ragoûts de poisson épicés. Comme à Belgrade, la vie nocturne de Kopaonik bat au rythme de la techno et les fêtes se poursuivent généralement jusqu’au bout de la nuit. Cerise sur le gâteau ? Avec 200 jours de soleil par an, Kopaonik fait partie des stations de ski les plus ensoleillées d'Europe.

euronews
© Dragan Bosnićeuronews