DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les mille et une saveurs du Qutab azéri


Taste

Les mille et une saveurs du Qutab azéri

Dans ce nouvel épisode de Taste, nous apprenons la recette du Qutab, une spécialité azérie. La cuisine azerbaïdjanaise illustre par sa richesse, la diversité de ce pays qui peut connaître d’un bout à l’autre de son territoire, quatre saisons en même temps. Ainsi, selon les régions, un plat comme le Qutab peut varier dans sa composition et sa préparation.

“La cuisine azerbaïdjanaise est l’une des plus riches au monde du fait de ses traditions et de sa diversité : ce pays de contrastes offre une gastronomie à son image, précise notre reporter Claudio Rosmino. Dans cet épisode de Taste, poursuit-il, nous découvrons les différentes manières de préparer le Qutab.”

Cette spécialité très populaire en Azerbaïdjan est évidemment au menu du restaurant traditionnel Shaki géré par Elshad Tagiyev dans lequel nous nous rendons.

Claudio Rosmino :
“Elshad Tagiyev, pouvez-vous nous dire ce qu’est le Qutab ?”

Elshad Tagiyev :
“Le Qutab est un plat traditionnel du pays. On le cuisine avec des fines herbes. Ces Qutabs sont originaux parce qu’on ajoute aux herbes, différentes sauces à la cerise, à la prune ou à la grenade. Elles donnent un goût spécial, une saveur agréable.”

Pâte fine garnie d’herbes, de légumes ou de viande

Avant cela, il faut réaliser une pâte sans levain très fine que l’on garnit d’herbes et de légumes ou de viande avant de former une demi-lune que l’on cuit brièvement sur une plaque de fonte bombée appelée “saj”.

Claudio Rosmino :
“Quelle est l’origine de ce plat ? Il a l’air plutôt simple…”

Elshad Tagiyev :
“Autrefois, quand les gens faisaient du pain, il pouvait parfois leur rester de la pâte. Donc ils ont trouvé un bon moyen de l’utiliser, une manière savoureuse : ils ont commencé à faire des Qutabs.”

Variante régionale

Nous partons ensuite, à bord de la Mer caspienne pour déguster une variante régionale du qutab.

“C’est sur la côte qu’est né le Qutab de Jorat, l’un des plus traditionnels du pays, indique notre reporter. Il peut être garni de viande de chameau, d’abats, de légumes, de potiron ou de fromage et il est cuit au four,” renchérit Claudio Rosmino.

Ce plat simple, très variable dans sa composition et dans sa préparation, ne pouvait mieux représenter l’Azerbaïdjan qui du fait de sa position géographique, peut connaître d’un bout à l’autre de son territoire, quatre saisons en même temps.

Le Qutab peut être apprécié tout au long de la journée : au déjeuner, en encas ou au dîner. C’est pour cela qu’il fait partie des premiers plats typiques que les touristes découvrent en arrivant dans le pays.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Tutoriel : la recette du Qutab

Taste

Tutoriel : la recette du Qutab