Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Business Line : à la découverte du MIPIM, le plus grand salon d'immobilier au monde

Business Line : à la découverte du MIPIM, le plus grand salon d'immobilier au monde
Taille du texte Aa Aa

Dans ce nouvel épisode, les équipes de Business Line vous emmènent découvrir un événement exclusif à Cannes. Il ne s'agit pas du Festival de cinéma, mais du MIPIM, l'un des plus importants salons d'immobilier et d'urbanisme au monde. Suivez également les rebondissements du fabricant automobile Tesla, alors qu'il vient de mettre sur le marché un véhicule électrique destiné au grand public. Enfin, découvrez pourquoi certains milliardaires ont eu des difficultés financières en 2018.

Cannes, l'un des joyaux de la Côte d'Azur, n'est pas connue uniquement pour son Festival de cinéma. Une fois par an, la ville accueille le MIPIM, le Salon international de l'investissement et de l'immobilier. C'est le plus grand événement de ce type au monde. Des leaders du secteur originaires de plus de 100 pays se réunissent ici pour échanger et faire des affaires.

Cette année, le MIPIM a fêté son trentième anniversaire. Cet événement est une excellente vitrine pour la France et l'Europe, comme l'explique Filippo Rean, directeur de l'immobilier sur le salon : "En réalité, la participation européenne est la plus importante. Nous couvrons toute l'Europe, de Moscou au Portugal. Chacun présente au reste du monde ce qu'il ce fait de mieux en matière d'immobilier urbain."

Au total, 108 projets immobiliers y ont été présentés. Au fil des ans, cet événement est devenu un lieu de rencontre pour les villes et les dirigeants municipaux, à la recherche d’investissements et de partenaires.

Ville en pleine expansion, Dubaï est devenue "une cité partenaire" du MIPIM. Nadimeh Mehra est vice-présidente de District 2020. Elle nous raconte pourquoi Dubaï a choisi de participer au salon : "Il y a vraiment des acteurs clés du secteur ici. Les gens connaissent Dubaï, ils savent que c'est un super endroit à visiter, que c'est amusant et sécurisé. Je pense qu'il est temps que les gens réalisent que désormais, il faut investir à Dubaï."

Dubaï South représente l'une de ces opportunités d'investissement. Cette ville est construite à proximité du futur plus grand aéroport du monde.

"Dubaï South est de la taille du centre-ville d'Hong Kong, explique Mohammed Alawadhi, PDG de Real Estate Dubaï South. Elle se compose de huit districts principaux. Certains d'entre eux sont en pleine propriété, et la propriété étrangère peut y atteindre les 100%. Nous développons des composants résidentiels afin de créer ces quartiers. Ils seront destinés aux gens qui viennent travailler et s'installer avec leurs familles."

Au sein de Dubaï South se trouve le District 2020, où sera organisée l'Exposition universelle de 2020.

"L'Expo 2020 construit une énorme quantité d'infrastructures, explique Nadimeh Mehra. Tout sera prêt au mois d'octobre, et dans le monde de l'immobilier, cela signifie que le projet est en cours de livraison. Siemens va transférer son siège logistique de Munich au District 2020, après l’événement. De même qu'Accenture, qui va ouvrir un pôle numérique."

Le MIPIM est devenu un salon incontournable du monde de l'immobilier et de l'urbanisme. Cette année, plus de 26 000 personnes y ont participé.

Un mois mouvementé pour Tesla

Quelques jours seulement après avoir annoncé la fermeture de ses magasins physiques pour réduire les coûts, le constructeur de voitures électrique Tesla a fait un virage à 180°. L'entreprise va finalement conserver la majorité de ses boutiques, et augmenter de 3% le prix de certains de ses véhicules.Tout ça, quelques semaines seulement après avoir annoncé une baisse des prix.

Une série de rétropédalages, alors que Tesla a développé une voiture électrique bon marché, destinée au grand public.

Le PDG du groupe Elon Musk, a annoncé que la très attendue berline Model 3 serait commercialisée à partir de 31 000 euros. Mais beaucoup d'analystes se demandent si ce prix peut réellement être rentable, comme Jessica Caldwell, directrice de l'analyse industrielle chez Edmuns Executive.

"L'entreprise est censée vivre son temps fort plus tard cette année, lorsqu'elle aura vendu plus de ce Model 3 bon marché, explique-t-elle. Mais si les pertes se poursuivent, je pense qu'il y aura beaucoup de questions. Ils devront arriver au point où cette voiture financera leurs futurs produits. Mais si ce modèle ne marche pas bien et qu'ils perdent de l'argent, alors cela soulèvera beaucoup de questions sur la viabilité future de Tesla."

Tous ces retours en arrière n'ont pas inspiré la confiance des investisseurs. Un jour seulement après avoir dévoilé leur nouveau véhicule électrique, le Modèle Y, les actions de Tesla ont baissé de 5%.

Mais tout n'est pas perdu pour le constructeur, surtout s'il arrive à conquérir le marché des SUVs, comme l'analyse Michael Harley, rédacteur en chef de Kelley Blue Book.

"À l'heure actuelle, les Crossovers et les SUVs représentent plus de 50% des ventes. Ils se vendent à un taux deux fois plus élevé que celui des berlines standards. Et je pense que ce qui va se passer, c'est que le Model Y finira par être l'un des best-sellers de Tesla."

Et avec l'achèvement cette année d'une nouvelle usine de 865 000 mètres carrés à Shanghai, Tesla pourrait bien toucher le marché florissant des véhicules électriques en Chine, en tant que constructeur local.

Déboires et fortunes des milliardaires

Dans leur ensemble, les milliardaires ont perdu un peu de leur richesse en 2018, mais la crème de la crème se porte toujours aussi bien. Voici les conclusions de la 33ème liste Forbes des milliardaires du monde.

La liste comprend 2 153 millionnaires, contre 2 208 l'année dernière. Leur fortune nette combinée s'élève à 7,7 billions d'euros, contre 8 billions l'année dernière.

"Il y a de la véhémence contre ces gens, à cause des inégalités de richesses dans le monde, explique Luisa Kroll, rédactrice adjointe au magazine Forbes. Mais la raison pour laquelle certains de ces milliardaires ne vont pas si bien que ça, c'est parce que personne n'est à l'abri des fluctuations des marchés ."

Avec une fortune nette estimée à 115 milliards d'euros, Jeff Bezos est une nouvelle fois en tête du classement. Mais son divorce imminent pourrait bien mettre un terme à son règne.

"Sa femme Mackenzie sera bientôt son ex-épouse, raconte Luisa Kroll_. Elle était l'une des premières comptables à Amazon, et selon les lois en vigueur dans l'État de Washington, elle pourrait se retrouver avec la moitié de la participation de son mari dans Amazon. Si cela se produisait, Jeff Bezos ne serait plus le numéro un et elle deviendrait la femme la plus riche du monde._ "

Autre conclusion de la liste Forbes : la Chine est un terrain mouvementé pour les milliardaires, comme l'explique la rédactrice adjointe du magazine : "Il y a eu 102 milliardaires chinois en moins cette année. Mais il y a eu aussi le plus grand nombre de nouveaux entrants, avec 44 personnes. Donc il y a quelques personnes qui deviennent très riches, les nouveaux entrants les plus riches sont Chinois. Mais il y aussi des fortunes qui s'écroulent très vite."

Bill Gates et Warren Buffett occupent respectivement la deuxième et troisième place. Bill Gates a vu sa fortune nette atteindre 85 milliards d'euros. Buffet pour sa part a perdu 1,3 milliard d'euros.