DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Du Kirghizistan à Dubaï : la success story d'Akmo, artiste et entrepreneure aux multiples facettes

euronews_icons_loading
Meet the locals
Meet the locals   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai
Par euronews
Taille du texte Aa Aa

Dans ce nouvel épisode de Meet The Locals, nous sommes partis à la rencontre d'Akmo, une artiste et entrepreneure originaire du Kirghizistan, qui s'est installée à Dubaï à l'âge de 18 ans. Au départ, elle avait l'intention d'y rester un an. Cinq ans plus tard, elle a déjà développé une carrière de chanteuse et créé une entreprise florissante : "ARTfem", un restaurant qui propose une activité de peinture.

Âgée de 24 ans, Akmo est une artiste et entrepreneure qui a déjà exercé différentes formes d'art : "la peinture, la poterie et le chant", et ce dès son plus jeune âge, dans son pays d'origine, le Kirghizstan. Elle explique à Euronews qu'"à la fin des années 90, sa famille avait l'habitude d'éteindre les lumières après 23 heures". "Alors ma famille s'asseyait autour de bougies et mon père jouait de la guitare et je chantais avec lui", se souvient-elle.

Chaque fois qu'elle passait devant le conservatoire local, elle "restait là et regardait les artistes". Plus tard, elle a participé à un concours de chant en Asie et a remporté un prix, et c'est ainsi qu'elle a été admise dans un conservatoire.

Akmo a dû interrompre ses études pour travailler et subvenir aux besoins de sa famille. Elle s'est installée à Dubaï à l'âge de 18 ans, avec l'intention d'y rester un an. "Lorsque je me suis installée à Dubaï et que j'ai commencé à travailler et à échanger avec d'autres artistes de différents pays, j'ai remarqué que j'apprenais beaucoup plus ici qu'à l'école. C'est alors que j'ai réalisé que j'étais au bon endroit, qu'ici je pouvais développer mon potentiel", raconte la jeune femme.

Capture instagram
AkmoCapture instagram

Après avoir enseigné la musique pendant trois ans, elle a entamé une carrière de chanteuse dans plusieurs lieux emblématiques de Dubaï, dont le Burj Khalifa. "Je me suis produite pour des célébrités comme Hugh Jackman et pour d'autres stars du sport et de la musique", se souvient-elle.

Mais la pandémie de Covid-19 est arrivée, et les concerts se sont fait plus rare. Akmo s'est donc remise à la peinture, une autre de ses passions. C'est alors qu'elle a eu l'idée de lancer "ARTfem", un restaurant qui propose une expérience de peinture guidée.

"Je faisais salle comble chaque semaine, chaque événement affichait complet. ARTfem est devenue un lieu qui compte pour les gens qui sortent le week-end", se félicite-t-elle. "En arrivant à Dubaï il y a cinq ans, je n'aurais jamais pensé que je deviendrais un jour chef d'entreprise".

Akmo s’attelle actuellement à la création d'une entreprise de commerce en ligne "afin de pouvoir offrir l'expérience ARTfem aux personnes depuis chez elles". Dans le même temps, elle prépare des peintures qu'elle présentera dans le cadre de l'exposition "Art Dubai 2022". "Dubaï m'a surprise de manière inimaginable. Je suis donc impatiente de voir quelles autres surprises cette ville me réserve".