This content is not available in your region

Les itinéraires gastronomiques d’Andalousie

Restaurante El Huerto de Juan Ranas Albaicin Granada
Restaurante El Huerto de Juan Ranas Albaicin Granada   -   Tous droits réservés  Turismo Andaluz
Taille du texte Aa Aa
Pour découvrir les délices culinaires et les nombreuses beautés de la région, l’Andalousie met à la disposition de tous les voyageurs internationaux non-résidents une assurance gratuite incluant une couverture Covid-19 pour des séjours dans tous les établissements réglementés d’Andalousie, du 1er janvier au 31 décembre 2021.

De toutes les régions historiques d’Espagne, l’Andalousie est probablement la plus fière de ses racines multiculturelles, et sa gastronomie en est le meilleur exemple.

Le nom de la province vient d’Al-Andalus, nom donné à la majorité de l’Espagne pendant sa période musulmane. Elle fut la dernière à être reconquise par les rois chrétiens. En cuisine, de nombreux mots espagnols proviennent de cette période, comme almendras (amandes), albóndigas (boulettes de viande) et azafrán (safran), reflétant les ingrédients, alors considérés comme exotiques, introduits par les maures.

Explorer la grande richesse des produits et de l’expertise culinaire andalouse est une manière unique de découvrir la région. A cette occasion, l’office du tourisme d’Andalousie a créé une série d’itinéraires parcourant les paysages de la province, des vallées aux vignobles en passant par les montagnes et la côte.

Les casiers à thon d’Almadraba

Un autre mot issu de l’arabe est almadraba, une méthode de pêche traditionnelle et spectaculaire où les thons rouges sont attrapés dans de vastes filets puis ramenés à bord en attachant une corde à leur queue. Rapidité et agilité décident du sort de ce combat qui a lieu au printemps, lorsque les thons rouges migrent de l’Atlantique vers la Méditerranée. La route est le long de la côte de Cadix.

Découvrez la route.

© Turismo Andaluz

La route du jambon Jabugo

Une grande partie de la province de Huelva est faite des pâturages connus en Espagne sous le nom de dehesa, où les porcs ibériens se déplacent en liberté. Le jambon de cette région est réputé à travers le monde et les traditions d’élevage et d’abattage y remontent à plusieurs siècles. La route de Jabugo passe en partie par la Sierra de Aracena et les collines des Picos de Aroche.

Découvrez la route.

La route du riz

En plus des plus de 275 espèces d’oiseaux, les marais le long du Guadalquivir dans la province de Séville abritent de vastes rizières, produisant une récolte de plus de 350 000 tonnes chaque année, plus de 40% de la production de riz espagnole. Cette route passe aussi au milieu de multiples réserves naturelles.

Découvrez la route.

La route du vin et des liqueurs

La géographie variée de la province de Séville rend possible la culture de plusieurs sortes de raisin ainsi que la production de nombreux vins. Cette route passe par trois zones en particulier : la Sierra Norte au climat favorable pour de nombreuses variétés de raisin, la région d’Aljarafe où sont produits des vins corsés comme le palomino ou Pedro Ximenez, et le Bajo Guadalquivir et ses vins et liqueurs.

Découvrez la route.

© Turismo Andaluz

Les vins et caves Serranía de Ronda

La région de Serranía de Ronda, au sud de la province de Malaga, contient des microclimats, idéaux pour produire des vins fruités et corsés. Les 16 vignobles de cette route proposent des dégustations de vins, des tapas et, parfois, des thérapies au vin ainsi que des concerts au clair de lune. Le Centre d’interprétation du vin est aussi une bonne visite pour ceux qui souhaitent en apprendre plus sur la production.

Découvrez la route.

Le vin et brandy Marco de Jerez

Les villes aux façades blanches de Sanlúcar de Barrameda, El Puerto de Santa María et Jerez de la Frontera sont parmi les plus belles et dynamiques d’Espagne. Elles forment aussi le triangle central de la route à travers la région de Marco de Jerez, où sont produits des xérès et brandys dans certaines des caves les plus anciennes d’Espagne.

Découvrez la route.

© Turismo Andaluz

La route du vin Montilla-Moriles

Le vin produit sous l’appellation d’origine Montilla-Moriles a beaucoup en commun avec le xérès, notamment la manière dont il est produit. Comme dans la région de Jerez, les traditions viticoles datent de plusieurs siècles mais la terre y est plus sèche et chaude. Quelques 63 bodegas se trouvent dans cette région et la route passe par plusieurs d’entre elles.

Découvrez la route.

La route des bars à vin et des tavernes

Les tabancos sont des tavernes typiques de la région de Jerez, dans lesquelles vous pouvez traditionnellement assister à un spectacle de flamenco et boire du mosto, une sorte de jus de raisin suffisamment fermenté pour contenir de l’alcool mais qui n’est pas transformé en xérès. Le long de cette route, vous trouverez aussi des vignobles et des caves à vins remontant à de nombreuses années.

Découvrez la route.

La route du vin Condado de Huelva

Une visite de la région de Condado de Huelva peut être agrémentée de nombreuses activités andalouses telles que le flamenco, la tauromachie et la visite du magnifique parc national de Doñana. L’endroit a sa propre appellation d’origine et contient plus de 6000 hectares de vignobles.

Découvrez la route.