This content is not available in your region
Contenu partenaire
Le « contenu partenaire » est un contenu payé et contrôlé par l'annonceur. Ce contenu est produit par les départements commerciaux et n'implique pas la rédaction ou les journalistes d'Euronews. Le partenaire financier a le contrôle des sujets, du contenu et détient l'approbation finale en lien avec le département production commerciale d'Euronews.
Visit Petersburg

Saint-Pétersbourg, une ville qui séduit tous les touristes

© St Petersburg
© St Petersburg   -   Tous droits réservés  euronews

Une fois de plus, la ville de Saint-Pétersbourg est distinguée par les World Travel Awards en 2021, à double titre puisqu’elle décroche le prix de la meilleure destination patrimoniale et de la meilleure destination urbaine d’Europe. La métropole russe avait déjà été élue meilleure destination culturelle mondiale en 2019 puis en 2020.

Avec ses grands palais baroques, ses coupoles dorées aux allures de bonbons acidulés et ses fontaines d’une indescriptible splendeur, Saint-Pétersbourg fascine les voyageurs depuis des siècles.

Capitale culturelle historique de la Russie, ses grandes collections d’art sont célèbres dans le monde entier. Chaque été alors que le soleil se couche à peine sur la ville, les festivités des « Nuits Blanches » attirent les plus grands artistes nationaux et internationaux de la musique classique, du ballet et de l’opéra.

L’hiver aussi, la cité reste très animée avec ses rues décorées et ses fêtes du Nouvel An. Créé en 2016 en Russie, le fabuleux spectacle de son et lumière « Wonder of Light » habille les murs extérieurs de nombreux monuments et est déjà un incontournable.

Une ville très facile d’accès

Escale sur la route d’autres cités russes ou destination à part entière, Saint-Pétersbourg attire de plus en plus de touristes. Plaque tournante du transport aérien, maritime et ferroviaire, elle est la première ville russe à décrocher la certification « Safe Travels » délivrée par le World Travel & Tourism Council (WTTC).

Dans le cadre de cette initiative en faveur de l’hygiène et la sécurité, les sites touristiques respectant les recommandations de l’Organisation mondiale du tourisme et de l’Organisation mondiale de la santé reçoivent le label « Safe Travels » garantissant la conformité aux normes internationales et aux réglementations sanitaires des services fournis dans la ville.

Autre mesure phare pour donner un coup d’accélérateur au tourisme : la mise en place d’un système de visa électronique permettant aux citoyens de 52 pays (dont la plupart des pays européens) d’entrer sur le territoire russe sans autres formalités pour un séjour ne dépassant pas 16 jours.

Parmi les dernières initiatives lancées en faveur du tourisme, le programme « Two Cities – A Million Impressions » (Deux villes, un million d’impressions) est une campagne commune à Saint-Pétersbourg et Moscou. Elle vise à diffuser le calendrier des événements et des activités organisés dans les deux villes afin de mettre en avant les principaux sites touristiques, musées ou théâtres et de faire la promotion des spécialités gastronomiques.

La ville, qui est surnommée « Piter » par ses habitants, se trouve sur le « Collier d’Argent », un itinéraire touristique reliant 11 des plus belles villes et régions du nord-ouest de la Russie ; beaucoup des monuments historiques et culturels sur ce circuit figurent au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

euronews
© St Petersburgeuronews

Un melting pot d’influences

Pierre le Grand voulait en faire la « porte vers Europe ». Le tsar façonnera d’ailleurs la ville en s’inspirant de ses nombreux voyages sur le vieux continent.

La ville de Saint-Pétersbourg est parfois appelée la « Venise du Nord » pour son réseau de canaux, ou encore la « Paris du Nord » pour ses grands boulevards et sa magnifique architecture de style occidentale.

Au centre géographique de la ville : les chantiers navals de l'Amirauté et les canaux qui convergent tous vers eux. Cette zone de la ville s’inspire du paysage urbain d’Amsterdam, où Pierre le Grand a passé sa jeunesse à travailler sur les chantiers navals. Le bâtiment à colonnades de l’Amirauté se reconnaît immédiatement avec sa flèche longiligne surplombée d'un bateau doré, l’un des emblèmes de la ville.

Non loin de là, l’île Nouvelle-Hollande construite sur un marais en 1719 deviendra plus tard le premier port militaire de la cité. Aujourd’hui, cet endroit incarne à merveille le nouveau visage de Saint-Pétersbourg, témoin de son ambitieux plan de développement : l’île est devenue un lieu d’échanges moderne avec des boutiques, des restaurants et des jolis jardins ainsi qu’un lieu de création réunissant les studios et galeries à la mode.

euronews
© St Petersburgeuronews
euronews
© St Petersburgeuronews

Des hauts lieux artistiques et ecclésiastiques

Mais la majorité des visiteurs viennent à Saint-Pétersbourg pour y admirer ses œuvres d’art et ses splendeurs architecturales. À commencer par l’Ermitage, l’un des plus grands musées d’art au monde. Certains ont calculé qu’il faudrait 15 ans à raison de huit heures par jour pour profiter pleinement de chaque œuvre présentée au musée.

La plus grande partie de la collection est exposée au Palais d’Hiver, un vaste et imposant édifice de style baroque qui fut la résidence de plusieurs empereurs. Il est situé sur la place du Palais, face au tout aussi impressionnant Palais de l’État-Major, qui abrite lui aussi une autre partie de la collection de l’Ermitage.

Les amateurs d’art contemporain préfèreront, eux, s’éloigner du centre pour se rendre au musée Erarta, sur l’île Vassilievski, et découvrir l’évolution de l’art russe au cours des 50 dernières années.

Et si vous avez toujours voulu savoir où se trouvent ces magnifiques tourelles dignes d’un dessin animé Disney qui symbolisent à elles seules la ville de Saint-Pétersbourg, prenez la direction de la cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé. De style à la fois médiéval et romantique russe, elle est érigée au début du XXe siècle en l’honneur d’Alexandre II, assassiné sur cette place ; d’où le nom funèbre donné à l’édifice.

euronews
© St Petersburgeuronews

Tourisme spécialisé

On peut facilement séjourner quinze jours à Saint-Pétersbourg tant les sites à visiter ne manquent pas. D’ailleurs, les infrastructures de la ville s’adaptent constamment à l’afflux de visiteurs et aux nouvelles tendances. À l’instar de l’écotourisme : il n’a jamais été aussi simple de se rendre dans les nombreuses réserves naturelles et animalières autour de la métropole.

La ville est également un important centre d’affaires et d’échanges, offrant les meilleures installations aux professionnels (réunions, séminaires, conférences et expositions). Parmi les grands rendez-vous de l’année : le Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le Forum culturel international de Saint-Pétersbourg et le Forum juridique international de Saint-Pétersbourg.

Nombreux sont les voyageurs attirés par les excellents établissements de soins de santé de la ville, une tendance qui s’est amplifiée suite à la pandémie de COVID-19. Optez pour l’air iodé du Golfe de Finlande ou prélassez-vous au « bania », le bain traditionnel russe alternant entre sauna et eau glacée.

D’autres viennent à Saint-Pétersbourg pour consulter ses spécialistes renommés et profiter de ses non moins célèbres thérapies. Au programme des formules de récupération post-COVID : balnéothérapie, marche nordique et barothérapie, un soin qui consiste à saturer les poumons d’oxygène. Mais les autres spécialités ne sont pas en reste : médecine dentaire, cardiologie, chirurgie spécialisée, orthopédie et aide à la procréation.

La plupart du temps, ces traitements sont introuvables ou hors de prix dans les pays d’origine des visiteurs. Mais ces motivations sont souvent secondaires face à la quiétude et à la splendeur que l’on vient trouver à Saint-Pétersbourg.