DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Silence, sérénité et paix" : le message de Noël de Bryn Terfel

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Par Katharina Rabillon
Taille du texte Aa Aa

Nichée dans les montagnes brumeuses du Pays de Galles, une magnifique cathédrale médiévale a servi d'écrin à un concert spécial pour les fêtes entre chants de Noël et airs populaires emblématiques, le tout agrémenté d'une touche galloise incomparable : le baryton-basse Bryn Terfel a donné l'un des concerts de la série "Met Stars Live in Concert" sur ses terres natales.

L'artiste s'est exprimé en gallois pour citer ce dicton : "L'obscurité est une autre lumière et cette lumière peut nous donner la possibilité de voir les étoiles" et rendre hommage aux professionnels engagés dans la crise actuelle.

"Nous avons une pensée pour les personnes qui sont en première ligne parce que leurs étoiles brillent avec plus d'éclat pour nous en cette période sombre," a-t-il souligné.

Le Met s'installe en terre galloise

Alors que de nombreuses scènes sont privées de la lumière des projecteurs, le Metropolitan Opera de New York a créé une série de concerts d'un nouveau genre retransmis en live, puis disponibles en vidéo à la demande à travers le monde.

"L'idée derrière cette série de concerts accessibles en vidéo à la demande, c'est de connecter ces grands artistes à leur public," souligne Peter Gelb, directeur général du Metropolitan Opera. "C'est pour cela que nous avons pris des mesures extrêmes en produisant des concerts en Europe avec un contrôle depuis New York, en dirigeant notre équipe caméras et lumières à des milliers de kilomètres de distance via des chaînes satellite," explique-t-il.

Une langue musicale

Le Pays de Galles aurait-il un secret vu le nombre de grands chanteurs parmi les siens ? Bryn Terfel qui est accompagné sur scène de la soprano galloise Natalya Romaniw a son explication : "Le Gallois a sept voyelles," lance-t-il avant de les énumérer, puis d'ajouter : "Cette langue se prête au chant !"

Natalya Romaniw renchérit : "On dit toujours qu'il y a quelque chose dans l'eau au Pays de Galles pour expliquer pourquoi cette terre produit tant de si bons chanteurs. Il y a une sorte de mélodie dans notre accent et notre langue : c'est une langue musicale," estime-t-elle.

Un esprit de communauté

Quant au lieu choisi pour ce concert, il revêt un caractère particulier pour le baryton-basse : "Chanter à l'église, c'était très important dans mon enfance," confie-t-il.

"Nous sommes des paysans, les fermes sont disséminées à des kilomètres les unes des autres, donc le seul endroit où on pouvait se rencontrer et se sentir appartenir à une communauté, c'était à l'église," fait-il remarquer.

Le concert des fêtes de Bryn Terfel dans le cadre de la série "Met Stars Live in Concert" est disponible en vidéo à la demande. Il peut être téléchargé jusqu'au mercredi 30 décembre.

Retrouvez ici l'interview de Bryn Terfel par le directeur général du Met Peter Gelb à l'approche du concert.

Journaliste • Katharina Rabillon