DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Coronarchive lancée en Allemagne permet de collecter la mémoire des gens sur le Covid-19

euronews_icons_loading
Coronarchiv
Coronarchiv   -   Tous droits réservés  ARTE
Par Frédéric Ponsard
Taille du texte Aa Aa

La pandémie terminera un jour. Et a façon dont nous nous souviendrons et discuterons de la "crise Corona" dépendra aussi de ce qu'il en restera, et pas seulement dans nos mémoires...

C'est pourquoi des archives de recherche sur la crise de Corona ont été créées depuis un an déjà sur Internet en Allemagne. Les "Coronarchives" ont pour but de conserver l'ensemble des expériences, des situations et des expressions dans toute leur diversité.

Et chacun peut y laisser une trace personnelle...

"À l'avenir, lorsque nous lirons les journaux, nous connaîtrons les grands événements, nous pourrons comprendre comment les politiciens ont géré la crise, mais il n'y aura rien sur la vie quotidienne des gens, car ce n'est pas ce que l'on trouve dans les journaux. Alors que sur le site du Coronarchiv, ce sera très bien documenté.
Heiko Franke
artiste

Malgré les nombreux défis posés par la pandémie, les gens gardent le moral, par exemple à l'aide de vidéos drôles ou sérieuses, de photos, de textes et bien d'autres choses encore.

Chacun peut poster gratuitement des contributions, et chacun peut aussi les consulter gratuitement.

Derrière cela, des chercheurs de différentes universités allemandes font fonctionner le site pour toute la communauté.

"Le site est comme un immense récipient où nous écrivons ce qui nous inquiète, ce que la pandémie provoque en nous. N'hésitez pas à partager cela avec nous
Benjamin Roers
chercheur au centre Coronarchiv

Le site est associé à tous les principaux réseaux sociaux, d'Instagram à Tik Tok.

Actuellement, en plus de la version allemande, des versions anglaise, espagnole et portugaise sont disponibles en ligne....

Une sorte de mémoire vivante d'une époque qui, on l'espère, sera bientôt révolue !